Foire Aux Questions (FAQs)

Rechercher dans la FAQ




Support 24/7

En plus de notre assistance technique (via le chat Dlubal, par exemple), notre site Web contient de nombreuses ressources pour vous aider à utiliser les produits de Dlubal Software.

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

  • Réponse

    La mise à plat géométriquement non linéaire reprend la géométrie de maillage réelle des composants surfaciques plans, pliés, à courbure simple ou double des modèles de coupe sélectionnés et met à plat ces composants plans en minimisant l'énergie de distorsion en supposant un comportement de matériau défini.


    Le calcul itératif utilisé est contrôlé par les paramètres du menu « Paramètres de calcul », dans l'onglet « Patrons de coupe ».


    Le paramètre « Nombre maximal d'itérations » limite la portée du calcul et arrête le processus lorsque l'itération maximale définie est atteinte. Si le critère de convergence n'est pas dans le domaine de convergence selon le paramètre « Tolérance pour le critère de convergence » lorsque l'itération maximale a été atteinte, le programme affiche le message d'erreur 10154.


    Si aucun message d'erreur n'apparaît, la convergence est certainement correcte.

    Cette erreur peut généralement être résolue en ajustant la géométrie de mise à plat ou en augmentant le nombre maximal d'itérations.






  • Réponse

    Cette opération n'est pas possible. Le calcul des paramètres de fondation dans RF-SOILIN est effectué itérativement. Les valeurs de départ des paramètres de fondation doivent être sélectionnées en interne par le programme pour la première étape d'itération. Avec ces valeurs de départ, vous pouvez effectuer une analyse aux éléments finis du modèle EF dans RFEM.

    On obtient ainsi la répartition de la pression de surcharge. La pression de surcharge de cette première étape d'itération est incluse comme une valeur initiale dans le calcul de RF-SOILIN. Il est possible de calculer le tassement pour chaque élément fini à l'aide du module d'élasticité des couches de sol entrées. Ces paramètres et la pression du sol sont ensuite utilisés pour calculer les paramètres de fondation.

    Au cours de la prochaine étape d'itération, les nouveaux paramètres de fondation remplacent les anciens et une nouvelle analyse par éléments finis est lancée. Cette analyse génère une nouvelle distribution de la pression de surcharge. Cette nouvelle distribution est comparée à la première afin d'obtenir un critère de convergence.

    Tant que l'écart dépasse une certaine limite de convergence, la nouvelle distribution de la pression de surcharge dans RF-SOILIN est considérée dans le calcul des nouveaux paramètres de fondation. Lorsque l'écart de distribution de la pression de surcharge de deux étapes d'itération consécutives n'est pas atteint pour la première fois, l'itération est terminée et les paramètres de fondation de la dernière étape d'itération sont générés comme résultat dans RF-SOILIN.


  • Réponse

    Dans la première étape d'itération, tous les barres sont considérées. Avant le pas suivant, le programme détermine les barres qui ne peuvent pas résister aux efforts de compression déterminés à cause de leur définition, par exemple les barres en traction avec des efforts normaux négatifs. Puis, la barre de traction ayant le plus grand effort de compression est retirée de la matrice de rigidité. Ainsi, l'étape d'itération suivante suit.

    Ensuite, les définitions de barre sont comparées aux efforts normaux déterminés. Pour la phase d'itération suivante, la barre de traction soumise aux actions les plus élevées est retirée de la matrice de rigidité. Cette procédure est poursuivie jusqu'à ce qu'aucune barre ne soit soumise aux efforts internes auxquels elle ne peut pas résister.

    De cette manière, vous pouvez souvent améliorer le comportement de convergence du système grâce aux effets de redistribution. Cette option de calcul prend plus de temps car le programme doit parcourir un plus grand nombre d'itérations. De plus, assurez-vous qu'un nombre suffisant d'itérations possibles est sélectionné (voir la section 'Paramètres' dans la Figure).

    Pour cette méthode, il peut également arriver que la barre défectueuse soit réinsérée, car elle est soumise à des efforts de traction dus à d'éventuels effets de redistribution.

  • Réponse

    Le calcul se fera plus rapidement. CEPENDANT: Puisqu'une seule itération a été calculée, les résultats ne sont corrects que si une seule itération est requise pour le calcul. Par exemple, cela peut être le cas des cas de charge utilisant l'analyse statique linéaire. De même, les objets avec des propriétés non linéaires, comme les barres en traction et en compression, ne peuvent pas échouer.

    Au contraire, les combinaisons de charge selon l'analyse du second ordre nécessitent un calcul itératif. Les résultats d'une seule itération ne sont donc pas corrects.

    Le nombre d'itérations possibles doit toujours être suffisamment élevé. Le nombre peut également être beaucoup plus élevé que le nombre d'itérations réellement nécessaire, car le programme effectuera autant d'itérations que nécessaire. 

    Résultat Le tableau 4.0 affiche le nombre d'itérations effectuées (voir la Figure).

  • Réponse

    Des efforts de compression dans les câbles ou les barres en traction peuvent survenir si le nombre d'itérations n'est pas suffisant pour cette analyse, de sorte que le système n'a pas convergé. Le nombre d'itérations peut être spécifié dans l'onglet Paramètres de calcul globaux des Paramètres de calcul (voir la figure).

    La valeur 100 est prédéfinie pour le nombre maximal d'itérations . Toutefois, cela ne signifie pas que toutes les itérations seront exécutées. Selon le système structural, le calcul converge souvent beaucoup plus tôt.

    Vérifiez également les paramètres de Réactivation des barres défaillantes . Si l'option «Assigner une rigidité réduite aux barres défaillantes» est sélectionnée, de petits efforts de compression peuvent apparaître.

    Si cela n'est pas justifié, sélectionnez l'option «Echec des barres à supprimer individuellement lors des itérations successives». Cependant, vous devez faire attention au nombre maximum d'itérations (voir ci-dessus).

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal, sur notre forum international ou envoyez-nous votre question via notre formulaire en ligne.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Premiers Pas

Premiers pas

Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

Simulation des flux d'air et génération des charges de vent

Le programme autonome RWIND Simulation vous permet de simuler les flux de vent sur des structures simples et complexes à l'aide d'une soufflerie numérique.

Les charges de vent générées qui agissent sur ces objets peuvent être importées dans RFEM et RSTAB.

Un excellent service de support technique

« Mes compliments à l’équipe du support technique

J’aimerais vous remercier pour votre aide qui m’a été précieuse. Je suis toujours impressionné par la vitesse et la qualité des réponses fournies à mes questions. Je dispose de plusieurs contrats de service avec des acteurs du domaine du calcul de structure, mais votre support technique est de loin le meilleur. »