« Bharati » la station de recherche indienne, en Antarctique

Projet Client

Bureau d'Etudes Etude Technique (Phase de conception)
IMS Ingenieurgesellschaft mbH
Hambourg, Allemagne
www.ims-ing.de
 
Etude finale
KSF GmbH & Co. KG
Bremerhaven, Allemagne
www.ksf-ing.de
Architecture bof architekten
bücking, ostrop & flemming partnerschaft mbb
Hambourg, Allemagne
www.bof-architekten.de
Construction Maîtrise d'Ouvrage
KAEFER Construction GmbH
Brême, Allemagne
www.kaefer.com
Maître d'Ouvrage NCAOR - National Centre for Antarctic & Ocean Research
Goa, Inde
www.ncaor.gov.in

Longueur: 54 m | Largeur: 31 m | Hauteur: 12 m | Poids: ~ 260 t
Nombre de Nœuds: 3 267 | Barres: 7 341 | Matériaux: 2 | Sections: 99

La nouvelle station de recherche indienne a été bâtie dans l'est de l'Antarctique lors des étés 2011 et 2012. La conception et la planification du nouveau bâtiment du Ministère Indien des Sciences de la Terre ont étés exécutées par les sociétés originaires de la ville de Hambourg, respectivement bof architekten et IMS Ingenieurgesellschaft.

L'ouvrage est composé d'une structure métallique qui enveloppe le bâtiment, ainsi que de 134 containers conçus pour permettre un transfert facile des charges verticales et horizontales. L'analyse finale de la structure a été menée par le bureau d'études allemand de la ville de Bremerhaven, KSF.

Structure

La station de recherche « Bharati » est un bâtiment de 12 m de haut, sur deux étages et avec une emprise au sol de 30 m x 50 m. Bharati va être occupée pendant au minium 25 ans.

La structure est surélevée par rapport au sol grâce à des poteaux métalliques, le but étant de minimiser les effets de l'accumulation de la neige. Les fondations de la construction sont composées de 83 poteaux de fondation GEWI directement insérés dans le sous-sol rocheux.

La station de recherche est exposée à des charges de vent extrêmes. La pression dynamique d'une bourrasque a été calculée à 2,6 kN/m².

Le contreventement du bâtiment est assuré par des diagonales de raidissement en Y placées sous la face avant de la station, ainsi que par un noyau en béton à l'arrière de la structure.

Calcul dans RSTAB

Les exigences techniques étaient très importantes pour la structure, notamment vis-à-vis de son état limite en service. Il a donc été nécessaire d'analyser son comportement en déformation de la manière la plus réaliste possible, c'est pourquoi le modèle spatial a été modélisé et dimensionné dans RSTAB.

Toutes les sections portant des charges et composant les containers, ainsi que les poutres métalliques recouvrant la structure ont également été modélisées dans le logiciel.

La rigidité de cisaillement des parois des containers a été prise en compte dans la définition des diagonales de raidissement. De même, il a été possible de modéliser en détail les assemblages des containers et construction métalliques, ainsi que les assemblages entre chaque container du modèle.

Logiciels utilisés pour l'analyse structurale

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Newsletter

Tous les mois, recevez des informations quant aux actualités de Dlubal et restez au fait des prochains événements, des promotions, des offres spéciales, ainsi que des derniers trucs et astuces.