Atelier de sculpture sur bois à Val Gardena, en Italie

Projet Client

Calcul de Structure Lignaconsult Schrentewein & Partner GmbH
Bolzano, Italie
www.lignaconsult.com
Construction Ligno System KG of Sacco M. & Co.
St. Ulrich in Val Gardena, Italie
www.lignosystem.it
Architecture bergmeister architekten
Brixen, Italy; Vienna, Autriche
www.bergmeisterwolf.it
Maître d'Ouvrage Ulrich Perathoner KG-SAS
St. Ulrich in Val Gardena, Italie
www.ulpe.com

Longueur: ~ 44 m | Largeur: ~ 20 m | Hauteur: ~ 10 m
Nombre de Nœuds: 1 066 | Barres: 1 243 | Surfaces: 161 | Eléments finis: 14 640 | Matériaux: 6 | Sections: 6

Le nouvel atelier de sculpture sur bois à Val Gardena, dans le Tyrol du Sud, par le bureau d'architecture bergmeister-wolf, est un projet extraordinaire. 

La façade triangulaire ne pouvant être utilisée que partiellement pour l'application des charges, le bâtiment représentait un grand défi pour l'ingénieur structure-bois. Mais le client italien de Dlubal, Schrentewein & Partner ont remplit la mission en utilisant les parties intérieures du bâtiment pour le transfert des charges.

Construction

La façade du bâtiment nous rappelle des sculptures en bois et font apparaître

Les salles de vente et d'exposition sont au premier étage, l'atelier pour les sculpteurs et peintres à l'étage au-dessus. Le dernier étage n'est qu'un grand appartement.

Le petit nombre de murs à l'intérieur de la structure a été un défi à relever pour les ingénieurs chargés de calculer le projet. La solution trouvée par Schrentewein & Partner a été de concevoir chaque mur (ou presque) comme poutre profonde en bois CLT.

Le mur le plus long fait 13,7 m de longueur. Les murs de l'étage supportent les planchers du premier et deuxième étage, et transfèrent les charges sur les murs et poteaux tubulaires en acier du rez-de-chaussée.

Les plafonds, comme les murs intérieurs portants, sont en bois CLT. Ils ont été conçus comme des poutres continues pour garder les déformations dans les limites acceptées. Le plafond est supporté par plusieurs poteaux du premier étage, de manière ponctuelle.

Le premier étage n'ayant pas de murs de contreventement, le plancher de l'étage au-dessus a été conçu pour être très épais (t=20 cm) et pour transférer le contreventement dans la cage d'escalier, qui elle est asymétrique, en béton armé et qui sert de noyau en béton.

Logiciel utilisé pour l'analyse structurale

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr