Temple Bahá’í à Santiago, au Chili

Projet Client

Calcul de Structure Etude Technique, construction et exécution (acier et couverture)
Josef Gartner GmbH
Würzburg, Allemagne
josef-gartner.permasteelisagroup.com
Architecture Hariri Pontarini Architects
Toronto, Canada
www.hariripontarini.com
Maître d'Ouvrage Assemblée Spirituelle Nationales des
Bahá’ís du Canada
www.ca.bahai.org

Longueur: ~ 34 m | Largeur: ~ 34 m | Hauteur: ~ 30 m
Nombre de Nœuds: 9 734, | Barres: 17 300 | Surfaces: 118 | Éléments Finis: 26 348 | Sections: 66

Après plusieurs années de chantier, le « temple de lumière » de Santiago, au Chili, qui est l'un des huit temples Bahá’í, a été achevé la fin de l’année 2014. La religion monothéiste Bahá’í compte 7 millions de fidèles, notamment en Inde, en Iran, en Afrique, ainsi qu’en Amérique du nord et du sud.

Le client de Dlubal Software, Josef Gartner GmbH, a été chargé de concevoir, calculer et réaliser toute la structure métallique en appui sur l'infrastructure en béton.

Structure

La forme du temple s’inspire de la fleur de lotus avec ses neuf pétales. Le bâtiment a un diamètre de d’environ 34 m et mesure 30 m de haut. L’infrastructure est composée d’une structure en béton de deux étages et de fondations.

Comme le temple se trouve dans une région du Chili avec de forts risques sismiques, il a fallu découpler la structure du sol en raison des vibrations horizontales. C'est pourquoi dix pendules à friction ont été utilisés pour réaliser la liaison entre la base des poteaux en béton et la dalle.

La structure métallique est composée d’une charpente tridimensionnelle constituée d’une structure intérieure et extérieure, qui sont composées de tubes rectangulaires et liées entre elles par des tubes ronds en diagonales.

Les neufs pétales sont identiques et se rejoignent au sommet de la structure, formant un puit de lumière. Le squelette de la structure est comparable à celui d’une vraie fleur, avec des cadres constitués de tubes de 323,9 mm de diamètre pour chaque pétale.

Le bâtiment a d'abord été modélisé sur Rhinoceros, puis le modèle 3D a été transféré sur RFEM et RSTAB pour être optimisé en collaboration avec l'architecte.

Enfin, Gartner a calculé la structure métallique sur RFEM et RSTAB en considérant les risques sismiques.

Logiciels utlisés pour l'analyse structurale

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr