Construction d'une nouvelle école à Gol, en Norvège

Projet Client

Calcul de structure DBC AS
à Gol, en Norvège
www.dbc.no
Architecture Arkitektene Vis-a-Vis
à Trondheim, en Norvège
visavis.no
Construction Veidekke AS, avd. Hallingdal
à Oslo, en Norvège
veidekke.no
Maître d'ouvrage Ville de Gol, en Norvège
www.gol.kommune.no

En juin 2016 et après 2 ans de chantier, une nouvelle école a ouvert dans la ville de Gol, en Norvège.

Le bâtiment hypermoderne de 3 étages couvre une superficie totale de 8 500m² et peut accueillir 750 élèves du CP à la 3ème.

Les nombreuses verrières assurent un éclairage naturel du bâtiment tout au long de l'année. La société Norvégienne DBC AS, cliente Dlubal, était responsable de l'analyse structurale du bâtiment et de la planification détaillée de toutes les parties en béton. Grâce à RFEM, DBC AS a pu calculer et fournir les efforts internes au fabricant des éléments préfabriqués en béton et en acier.

Structure

Le modèle 3D a été entièrement modélisé et calculé dans le logiciel de calcul aux éléments finis, RFEM. Il est composé d'élément  en acier, en béton armé et en bois, il compte en tout 1 421 barres et 193 surfaces.

La toiture de l'école est composée d'éléments Lett-Tak (panneaux sandwich avec des profilés en acier à parois minces et des panneaux OSB). Ces panneaux ont une capacité portante de charges verticales très élevée (jusqu'à 18 m de portée), mais leur résistance au cisaillement est plus faible. Afin de modéliser correctement le bâtiment, les éléments de surfaces, représentant les panneaux de toiture, ont été modélisées en renseignant les rigidités des panneaux dans RFEM (rigidités déterminées par la société Lett-Tak suite à des tests).   

Le contreventement horizontale est assuré par deux cages d'ascenseur et des murs transversaux en béton armé, travaillant avec une structure en acier. Pour des raisons architecturale, des poutres de sections circulaires et carrées ont été utilisées pour la structure métallique. Là où le contreventement en diagonal n'était pas possible, il a été mis en place des portiques rigides.

Les échanges de données entre les ingénieurs structures et les architectes, mais également avec l'ensemble des participants, ont été réalisés avec des fichiers IFC. Ainsi, il a été possible d'effectuer les vérifications de collision de façon optimale. De plus, cela a bien aider à respecter le planning du projet.

Logiciel utilisé dans l'analyse structurale

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr