Dlubal RFEM 5 – Modélisation d’une plaque en bois lamellé-croisé courbée par un couplage de presse à vis 1

Trucs & Astuces

Notre client avait une tâche passionnante de modéliser une plaque en bois lamellé-croisé avec une telle contre-flèche que pour une portée de plus de dix mètres, la déformation ne dépasse pas la valeur limite de l/300 = 3,3 cm. L’idée a été de visser la plaque sur la poutre en bois lamellé-collé et de les mettre ensemble avec une colle approuvée par des autorités de bâtiment afin de créer un couplage rigide entre la plaque et la barre.

La raison pour ce grand effort était l’idée de fabriquer une contre-flèche d’une poutre en bois lamellé-collé d’une manière relativement facile et économique. En général, une plaque en bois avec une contre-flèche représente des dépenses plus élevées.

La figure vous montre une structure avec une contre-flèche de la poutre en bois lamellé-collé et de la plaque en bois lamellé-croisé. La poutre en bois lamellé-collé a une fonction d’une poutre obligatoire connectée à la plaque d’une manière rigide.

La deuxième partie de mon article concerne les efforts résultant de la courbure de plaque qui sont calculés à l’aide de la déformation linéique imposée. La troisième partie concerne le calcul ultime de la « poutre de plancher » complétement chargée dans RFEM.

Plus d'informations

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr