Foire Aux Questions (FAQs)

Rechercher FAQs

Base de connaissance

Base de connaissance

La "Base de connaissance" met à disposition toute une variété d'articles techniques, ainsi que des trucs & astuces utiles pour les différentes tâches du calcul de structure avec les solutions Dlubal Software.

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

  • Quels outils sont à ma disposition pour mener une analyse pushover ?

    FAQ 002258 FR Modules additionnels RF-DYNAM Pro RF-DYNAM Pro - Equivalent Loads RFEM

    Réponse

    RFEM permet de calculer une courbe pushover (aussi appelée courbe de capacité). Les données de la courbe pushover peuvent ensuite être transférées vers Excel. Les étapes pour évaluer cette courbe non linéaire sont les suivantes :

    1. Définition exhaustive des articulations
      1. Articulations plastiques selon FEMA 356 : Il s'agit d'une articulation non linéaire (élastique-plastique ou rigide-plastique) avec des valeurs par défaut pour les points élastiques dans le diagramme d'articulation et pour les critères d'acceptation, dans les deux cas l'articulation s'applique à des barres métalliques (voir le Chapitre 5 dans FEMA 356). Les limites élastiques des barres dépendent des sections et sont définies automatiquement. Pour les articulations de moment, les paramètres de diagramme et critères d'acceptation sont interpolés pour les différents types de sections. Vous pouvez ajuster l'articulation FEMA selon vos valeurs personnalisées. La figure 1 affiche la boite de dialogue « Articulation Plastique ».

        Articulations plastiques selon EN 1998-3 : Il s'agit d'une articulation non linéaire avec définition bilinéaire. Les articulations bilinéaires comprennent des valeurs pré-définies pour les points élastiques dans le diagramme d'articulation, pour les critères d'acceptation et pour les limites élastiques des sections. Ces valeurs peuvent êtres modifiées librement.

        Les articulations plastiques sont affichées en une multitude de couleurs lors de l'affichage des résultats de plusieurs charges. Les différentes couleurs représentent des états de plasticité, ce qui est très utile pour identifier les critères d'acceptation dépassés.

      2. Avec RFEM vous pouvez utiliser le type de barre non linéaire « Articulation plastique » plutôt que des articulations. Dans la boîte de dialogue offrant cette option vous pouvez définir le comportement plastique voulu et déterminer les limites élastiques manuellement. Le principal avantage de cette fonctionnalité est que l'emplacement de l'articulation plastique est trouvé automatiquement pendant l'itération. Voir la figure 2 pour plus d'explications.

    2. Définition des modèles de charge pour l'analyse non linéaire

      Vous pouvez définir manuellement des charges dans des cas de charge spécifiques, dans le cas par exemple d'un modèle de charge uniforme.

      Vous pouvez utiliser RF-DYNAM Pro - Equivalent Loads pour mener une distribution de charge selon un mode propre de votre structure. Ce module additionnel calcule les valeurs propres, les modes propres et les charges équivalentes par l'analyse de spectre de réponse multimodale. Pour chaque valeurs propre sélectionnées, le programme exporte automatiquement les charges équivalentes dans un cas de charge dans RFEM.


    3. Incréments de charge dans RFEM

      Dans les paramètres de calcul des cas de charge vous pouvez définir une augmentation de charges par incrémentation. Le résultat de chaque étape peut ensuite être analysé. Lors de l'utilisation d'« articulations plastiques », vous pouvez facilement évaluer les états plastiques grâce aux couleurs données aux articulations. Il est important d'échelonner les charges équivalentes importées à partir de RF-DYNAM Pro pour éviter les incréments de charge trop importants.

      La figure 3 affiche un cas de charge exporté de RF-DYNAM Pro et les paramètres de calcul recommandés.


    4. Diagrammes de calcul pour la création de la courbe pushover

      Les diagrammes sont disponibles dans l'onglet « Diagramme de calcul » de la boite de dialogue « Paramètres de calcul ». Dans cette fenêtre vous pouvez définir le nombre de forces d'appui sur l'axe vertical ainsi que la déformation sur un plan de toit sur l'axe horizontal pour ainsi obtenir la courbe pushover voulue. Les données peuvent être facilement exportées vers Excel. La courbe pushover est affichée dans la figure 4.

      La figure 5 affiche une représentation en couleurs des articulations plastiques. L'échelle de couleur peut représenter les paramètres d'articulation plastique ou les critères d'acceptation.

      L'analyse pushover qui suit (pour la détermination du spectre non élastique et du point de performance) peut être menée dans un autre programme (du type Excel).

  • Réponse

    There can be different reasons for an unsuccessful calculation due to an instable. On the one hand, this can indicate a “real” instability due to an overloading of the system. On the other hand, the error message can result from inaccuracies in the model. Below you find a possible procedure for discovering the reason for this instability.

    First of all, you should check if there are errors in the model. For example, you can calculate the structure only with its self-weight in a load case according to the linear static analysis. If results are displayed afterwards, the structure is stable concerning the model. If this is not the case, the most common cases are the following (see Video 1):

    - Supports are missing or have been defined incorrectly
    - Members are twisted about their own axis (torsional releases are defined at both member ends)
    - Members are not connected with each other (Tools --> Model Check)
    - Nodes seem to be in the same place, at a closer look they deviate minimally from each other (common cause at CAD import, Tools --> Model Check)
    - Member end releases/line hinges cause a "chain of releases"
    - Stiffening of the structure is not sufficient
    - Failure of nonlinear structural elements (for example tension members)

    Figure 2 shows the latter point. You can see a hinged frame which is stiffened by tension members. Due to the column contractions as a result of the vertical loads the tension members receive minor compressive forces during the first calculation. They are removed from the structure (because only tension can be absorbed). During the second calculation, the model is then unstable without these tension members. There are several ways to solve this problem. You can assign a prestress (member load) to the tension members to "eliminate" the minor compressive forces, allocate a little stiffness to the members (see Figure 2) or have removed the members successively during the calculation (see Figure 2).

    The RF-STABILITY add-on module (RFEM) may be useful if you want to display graphically the reason for instability. Use the "Calculate eigenvector for unstable model ..." option (see Figure 3) to calculate supposedly unstable structures. On the basis of the structural data, an eigenvalue analysis is performed so that the instability of the structural component in question is displayed graphically.


    If load cases/load combinations can be calculated according to the linear static analysis and the calculation is only cancelled when performing the second-order analysis, it is mostly caused by a "critical load problem" (critical load factor less than 1.0). The critical load factor indicates the number by which the load must be multiplied so that the model under the associated load becomes unstable (buckling). It follows that a critical load factor less than 1.0 leads to an unstable structure. Only a positive critical load factor higher than 1.0 makes it possible that the loading due to specified axial forces multiplied by this factor results in buckling of the stable structure. To be able to determine the "weak point", we recommend the following procedure which requires the RSBUCK (RSTAB) and RF-STABILITY (RFEM) add-on module (see Video 2):

    First of all, the load of the concerned load combination should be reduced until the load combination becomes stable. The load factor in the calculation parameters of the load combination is a useful tool here (see Video 2). This also corresponds to manually determining the critical load factor if the RSBUCK and RF-STABILITY add-on module is not available. Based on this load combination, you can then calculate the buckling modes in the RSBUCK and RF-STABILITY add-on module and display the results graphically. By displaying the results, you can detect the "weak point" in the structure and then optimize it systematically.

    Attachments
    Video 1-en.wmv (16.60 MB)
    Video 2-en.wmv (18.98 MB)
  • Réponse

    For one thing, there is a zip archive with examples and help files available for download on our product page of RF-COM, which can be found at:

    https://www.dlubal.com/en/products/rfem-and-rstab-add-on-modules/others/rf-com

    The archive can be found on the left in the box labeled "help files and example macros" by clicking "Download".

    In the newer versions of RFEM, there is also an SDK folder in the "Dlubal" folder. It is located under "C:\Users\Public\Documents\Dlubal" in the standard installation. It contains additional and newer help files.

  • Réponse

    In this case, use the RUS tool for transferring the software licence.
    The link for downloading the RUS tool as well as detailed instruction is available in the document REHOSTING-EN.

    REHOSTING-EN.pdf (617 kB)
  • Réponse

    Vous pouvez accéder à l'interface administrateur avec l'adresse http://localhost:1947. Aucun autre programme n'est à installer pour cette manipulation car le service est automatiquement disponible suite à l'installation du dongle. 

    Tous vos dongle Sentinel sont affichés dans l'option Sentinel Keys. Cliquez sur un de ces dongle pour obtenir l'adresse du serveur.

    Nos licences sont affichées avec le numéro vendor 48521. Si vous sélectionnez l'option Sessions, vous pouvez voir qui utilise quelle licence.

  • Réponse

    L'interface "Autodesk AutoCAD Structural Detailing" permet d'exporter la géométrie et les résultats du module RF‑CONCRETE Surfaces directement dans AutoCAD Structural Detailing. Si aucun cas RF‑CONCRETE Surfaces n'a été créé sur votre modèle, un message d'erreur apparaît vous indiquant qu'aucun cas de charge n'a été trouvé.

  • Réponse

    Les efforts internes à considérer dans le calcul peuvent être trouvés dans l'onglet « Disposition d'armatures » de la fenêtre « 1.6 Armatures ». Vous pouvez y sélectionner les efforts internes, qui ne doivent pas être considérés pour le groupe d'armatures respectif. Veuillez noter que ce paramètres est valide pour toutes les barres du groupe d'armature. Utilisez cette fonctionnalité avec précaution.

  • Réponse

    La poutre est une section variable laminée soudée en tôle ou bien une section en I. Afin d’utiliser une telle section dans RF-/FRAME-JOINT Pro, l’épaisseur d’âme du composant soudé doit avoir au minimum la même valeur que l’âme de la section principale.

  • Réponse

    Veuillez noter que la commande « Saisie d'objets » doit être désactivée lorsque vous insérer des cotations linéaires. De plus, vous pouvez activez les objets utiles à la saisie dans l'onglet « Saisie des objets » de la fenêtre « Plan de travail et grille/saisie ».

  • Réponse

    Ouvrez le programme et cliquez sur « Options » -> « Options de programme » dans le menu. Vous pouvez modifier la langue dans l'onglet « Programme ». Fermez le programme et ouvrez le à nouveau pour afficher l'interface dans la langue sélectionnée.

1 - 10 sur 380

Contactez-nous

Contactez-nous

Avez-vous trouvé des réponses à vos questions?

Si non, contactez-nous ou envoyez-nous votre question via le formulaire.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Premiers Pas

Premiers pas

Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

Un excellent service de support technique

« Mes compliments à l’équipe du support technique

J’aimerais vous remercier pour votre aide qui m’a été précieuse. Je suis toujours impressionné par la vitesse et la qualité des réponses fournies à mes questions. Je dispose de plusieurs contrats de service avec des acteurs du domaine du calcul de structure, mais votre support technique est de loin le meilleur. »