Effet des directions du vent sur les résultats de la simulation des flux de vent et du calcul de structure

Article technique sur le calcul de structure et l'utilisation des logiciels Dlubal

  • Base de connaissance

Article technique

La direction du vent joue un rôle crucial dans les résultats des simulations de mécanique des fluides numérique (CFD) et dans le calcul des structures des bâtiments et des infrastructures. C'est un facteur déterminant pour évaluer comment les forces de vent interagissent avec les structures, influencent la distribution des pressions de vent et, par conséquent, les réponses des structures. Connaître l'impact de la direction du vent est essentiel pour développer des calculs qui peuvent supporter des forces de vent variables, garantissant ainsi la sécurité et la durabilité des structures. Simplifiée, la direction du vent aide à affiner de la simulation CFD et à orienter les principes de calcul des structures afin d'obtenir des performances optimales et une résistance aux effets induits par le vent.

1. Introduction

La direction du vent joue un rôle essentiel dans les simulations CFD et le calcul de structure des bâtiments, des ponts, des véhicules et d'autres objets soumis à des forces aérodynamiques. Lorsque des ingénieurs et des concepteurs travaillent sur le développement d'une structure, il est essentiel de comprendre l'influence de la direction du vent pour garantir la stabilité, la sécurité et les performances du bâtiment (Figure 1).

Dans les simulations CFD, la direction du vent détermine comment l'air circule autour d'une structure, affectant ainsi la distribution de pression, la traînée, la portance et d'autres forces aérodynamiques. Ces simulations permettent aux concepteurs de prévoir comment les changements de direction du vent peuvent entraîner des réponses variables dans la structure, ce qui influence sa conception pour résister à différentes conditions de vent. Par exemple, la forme d'un bâtiment peut être optimisée pour minimiser les charges de vent dans des conditions de vent courantes ou un pont peut être conçu pour éviter les résonances avec les vents dominants.

Du point de vue du calcul de structure, l'effet de la direction du vent est un facteur essentiel dans la détermination des chemins de charge et des exigences de résistance des différents éléments structuraux. Les structures sont souvent conçues pour résister aux charges de vent les plus extrêmes prévues au cours de leur durée de vie. Cela implique de comprendre les modèles de vent dominants, y compris la direction, la vitesse et la fréquence, pour informer l'orientation, la forme et les armatures structurelles.

De plus, la direction du vent peut affecter la ventilation, l'efficacité énergétique et même le niveau de confort à l'intérieur des bâtiments, ce qui influence les aspects architecturaux de l'ingénierie des structures. Dans certains cas, elle peut également avoir un impact sur l'érosion du sol autour de la structure, affectant ainsi ses fondations et sa stabilité. Voici quelques effets clés de la direction du vent sur la simulation des flux de vent :

2. Simulations CFD

  • Analyse aérodynamique : les simulations CFD permettent d'analyser les flux de vent autour des structures. La modification des directions du vent affecte la répartition de la pression autour d'un bâtiment ou d'une structure.
  • Modélisation de la turbulence : Différentes directions de vent peuvent provoquer des effets de turbulence variables, qui peuvent être étudiés et modélisés à l'aide de la CFD.
  • Sillage : Le sillage, une zone d'écoulement perturbé en aval de la structure, peut être très sensible à la direction du vent. Cela a des conséquences sur les structures situées en aval ou sur le calcul de groupes de bâtiments où les flux de vent entre les structures doivent être considérés.
  • Ventilation et qualité de l'air : La direction du vent influence la ventilation naturelle et la dispersion de la pollution autour des bâtiments, la CFD peut vous aider à analyser ces effets.
  • Validation et calibrage : Pour être efficaces, les simulations CFD doivent être validées et calibrées avec des mesures dans le monde réel. Il est essentiel pour cela de comprendre les directions dominantes du vent.

3. Calcul de structure

  • Calcul de charge : La direction du vent affecte la charge de vent sur les structures. Les ingénieurs doivent considérer les scénarios catastrophes, avec différentes directions de vent, pour s'assurer que les structures peuvent supporter les charges les plus élevées possibles.
  • Réponse dynamique : Les structures réagissent différemment aux charges de vent provenant de différentes directions, cela affecte leur réponse dynamique. Les connaissances sur ces réponses sont cruciales pour le calcul de structures stables.
  • Détachement tourbillonnaire : Selon la direction du vent, des détachements tourbillonnaires peuvent se produire, provoquant des oscillations dans les structures, notamment les structure élancées telles que les cheminées et les tours.
  • Phénomènes aéroélastiques : dans le cas de structures telles que des ponts, la direction du vent peut causer des phénomènes aéroélastiques tels que les vibrations aéroélastiques, ce qui peut être catastrophiques à moins d'être atténué pendant la conception.

4. Interaction entre la direction du vent, la CFD et le calcul de structure

  • Approche interdisciplinaire : des architectes, des ingénieurs structure et des analystes CFD collaborant souvent en utilisant les résultats CFD pour informer les décisions du calcul de structure.
  • Optimisation de la conception : les simulations CFD peuvent aider à optimiser la forme et l'orientation des bâtiments afin de minimiser les charges de vent et d'améliorer les performances aérodynamiques.
  • Vérification des façades : les informations sur la direction du vent et la répartition de la pression sont utilisées pour calculer les façades qui peuvent supporter diverses charges de vent.
  • Conforte des piétons : Ces études assurent également que les conditions de vent au niveau du sol ne compromettent pas la sécurité et le confort des piétons.

5. Étude de cas

Par exemple, une forme de bâtiment simple (Figure 2) est choisie pour évaluer l’effet de la direction du vent sur celui-ci. Les valeurs de Fd,Fx,Fy,Fz sont relatives aux forces de traînée totales, à la force de direction x, à la force de direction y et à la force de direction z, également Cp, max,pos et Cp, min,neg sont liés à la pression positive maximale du vent et de la pression minimale du vent (Figure 3 et Tableau 1).

Directions du vent (θ) Fd (kN) Fx (kN) Fy (kN) Fz (kN) Cp,max,pos Cp,min,nég
θ=0 199,39 195,12 -14,43 38,40 0,97 -1,29
θ=15 184,28 180,34 10,88 36,30 0,97 -2,07
θ=30 236,40 230,56 -33,69 39,91 0,99 -4,39
θ=45 240,63 237,00 0,912 41,63 1,00 -3,84
θ=60 236,71 230,62 35,72 39,62 0,99 -4,48
θ=75 178,40 172,40 -28,80 35,74 0,98 -1,99

6. Conclusion

La direction du vent est un composant essentiel dans l'analyse et le calcul de structures. Grâce aux simulations CFD, les ingénieurs peuvent prévoir et atténuer l'influence du vent, en ajustant leurs calculs pour résister aux instabilités des flux de vent. Alors que nous repoussons les limites de l'architecture et de l'ingénierie, l'alignement de la structure sur la direction du vent grâce à une simulation avancée révèle notre maîtrise croissante des forces qui façonnent notre environnement bâti. Dans cette étude de cas, nous avons démontré que l'angle de 45 était le scénario le plus critique lié aux forces de traînée.

L'influence de la direction du vent ne se limite pas aux pressions externes : elle affecte aussi le comportement aérodynamique, y compris le détachement tourbillonnaire et le sillage, ce qui peut induire des charges oscillatoires. Ces effets dynamiques doivent être bien compris pour assurer l'intégrité structurelle et l'ELS des bâtiments, des ponts et d'autres infrastructures. Par conséquent, en incorporant la variabilité de la direction du vent dans les simulations CFD, les ingénieurs peuvent prévoir les scénarios possibles auxquels une structure peut être confrontée au cours de sa durée de vie. Cela se traduit par des conceptions plus robustes et efficaces qui peuvent résister à la nature arbitraire du vent, tout en garantissant la sécurité, les performances et la durabilité.

Auteur

Mahyar Kazemian, M.Sc.

Mahyar Kazemian, M.Sc.

Marketing et ingénierie de produit

M. Kazemian est responsable du développement de produits et du marketing de Dlubal Software, en particulier pour le logiciel RWIND 2.

Laissez un commentaire...

Laissez un commentaire...

  • Vues 566x
  • Mis à jour 1 décembre 2023

Contactez-nous

Contacter Dlubal

Vous avez d'autres questions ou besoin de conseils ? Contactez-nous par téléphone, e-mail, chat ou via le forum, ou consultez notre FAQ, disponible 24h/24 et 7j/7.

+33 9 80 40 58 20

[email protected]

RWIND

Programme autonome

RWIND 2 est un programme (soufflerie numérique) pour la simulation numérique des flux de vent autour de n'importe quelle géométrie de bâtiment avec détermination des charges de vent sur leurs surfaces. Il peut être utilisé comme une application autonome ou avec RFEM et RSTAB pour effectuer des calculs de structure complets.

Prix de la première licence
2 750,00 EUR
RWIND

Programme autonome

Avec RWIND 2, vous disposez d'un programme utilisant une soufflerie numérique pour la simulation numérique des flux de vent.

Prix de la première licence
3 750,00 EUR