CONCRETE pour RSTAB

Vidéo de présentation du module additionnel CONCRETE (en anglais)

Newsletter

Recevez une fois par mois des informations sur les nouveautés, des conseils utiles, les prochains événements, des promotions et des offres spéciales.

Analyse linéaire et non linéaire des barres en béton armé avec un concept d'armatures

CONCRETE est un module additionnel de RSTAB pour la vérification des éléments de barre en béton armé. Profitez de ce programme pour évaluer les efforts internes dans des cas différents de calcul. Ainsi, vous pouvez regrouper chacun des cas de CONCRETE dans une analyse unique pour un nombre quelconque de barres, de cas de charge, de combinaisons de charges et de résultats. De cette manière, vous pouvez évaluer par exemple les alternatives d'analyse en utilisant une autre classe de résistance de béton ou une section modifiée.

La vérification est effectuée pour la flexion uni- et biaxiale avec l'effort normal, de même qu'avec l'effort tranchant et la torsion selon les normes suivantes: 

La vérification de la résistance au feu est aussi disponible pour:

  1. Fonctionnalités

    • Import des résultats de RSTAB
    • Bibliothèque intégrée de matériaux et de sections
    • Avec l'extension EC2 for RSTAB, la vérification des barres en béton armé peut être effectuée selon EN 1992-1-1:2004 (Eurocode 2) ainsi que les annexes nationales citées ci-dessous:
      •  NF EN 1992-1-1/NA:2007-03 (France)
      • United Kingdom NA to BS EN 1992-1-1:2004 (Royaume Uni)
      •  DIN EN 1992-1-1/NA:2013-04 (Allemagne)
      •  ÖNORM B 1992-1-1:2011-12 (Autriche)
      • Belgium NBN EN 1992-1-1 ANB:2010 pour la vérification à température ambiante, et EN 1992-1-2 ANB:2010 pour la vérification à la résistance au feu (Belgique)
      • Bulgaria BDS EN 1992-1-1:2005/NA:2011 (Bulgarie)
      • Cyprus NA to CYS EN 1992-1-1:2004/NA:2009 (Chypre)
      •  CSN EN 1992-1-1/NA:2006-11 (République Tchèque)
      •  DS/EN 1992-1-1 DK NA:2013 (Danemark)
      •  SFS EN 1992-1-1/NA:2007-10 (Finlande)
      •  UNI EN 1992-1-1/NA:2007-07 (Italie)
      •  LVS EN 1992-1-1:2005/NA:2014 (Lettonie)
      •  LST EN 1992-1-1:2005/NA:2011 (Lituanie)
      •  MS EN 1992-12-12:2010 (Malaisie)
      •  NEN-EN 1992-1-1+C2:2011/NB:2011 (Pays Bas)
      •  PN EN 1992-1-1/NA:2010 (Pologne)
      •  NP EN 1992-1-1/NA:2010-02 (Portugal)
      •  SR EN 1992-1-1:2004/NA:2008 (Roumanie)
      •  SS EN 1992-1-1/NA:2008-06 (Singapour)
      •  STN EN 1992-1-1/NA:2008-06 (Slovaquie)
      •  SIST EN 1992-1-1:2005/A101:2006 (Slovénie)
      •  UNE EN 1992-1-1/NA:2013 (Espagne)
      •  SS EN 1992-1-1/NA:2008 (Suède)

    En complément des annexes nationales intégrées, vous pouvez créer des documents d'application personnalisés comprenant vos propres valeurs limites et paramètres.

    • Déterminations optionnelles pour les coefficients partiels de sécurité et de réduction, limite de la profondeur de l'axe neutre, propriétés de matériau et enrobage de béton
    • Détermination des armatures longitudinales, de cisaillement et de torsion
    • Vérification des barres de voûte
    • Optimisation des sections
    • Représentation des armatures minimales et de compression
    • Détermination de proposition modifiable d'armatures
    • Vérification des limites d'ouverture de fissure avec option d'augmentation des armatures requises pour respecter les valeurs limites définies d'ouverture de fissure
    • Calcul non-linéaire avec considération de la section fissurée (pour DIN 1045-1:2008 et EN 1992-1-1:2004)
    • Considération de la participation du béton tendu
    • Considération du fluage et du retrait
    • Déformations dans l'état II (sections fissurées)
    • Représentation graphique de tous les diagrammes de résultats
    • Vérification de la protection incendie selon la méthode simplifiée (méthode de zone) conformément à l'EN 1992-1-2 pour des sections rectangulaires et circulaires. Ainsi, il est possible aussi la vérification de la résistance au feu des poteaux en porte-à-faux.
  2. Paramètres d'entrée pour les armatures longitudinales

    Entrée

    Après avoir ouvert le programme, vous définissez la norme et la méthode suivant lesquelles vous souhaitez exécuter la vérification. Les états limites ultime et de service peuvent être vérifiés selon la théorie de calcul linéaire ou non-linéaire. Les cas de charge, les groupes ou combinaisons de cas de charge sont assignés aux différents types de calcul. Dans certains tableaux d'entrée disponibles, les matériaux et les sections peuvent être définis. De plus, vous pouvez définir les paramètres de fluage et de retrait. Le coefficient de fluage et l'épaisseur de retrait sont indiqués en fonction de l'âge du béton.

    La géométrie des appuis est déterminée par les données de calcul correspondantes comme largeurs et types d'appui (directe, monolithique, appui intermédiaire ou de rive) de même que la redistribution de moment et la réduction de l'effort tranchant. CONCRETE reconnait automatiquement les types d'appui du modèle de RSTAB.

    Dans le tableau à plusieurs onglets, les propriétés spécifiques d'armatures comme diamètre, enrobage de béton et type de réduction, nombre de couches, coupes de cadres et type d'ancrage. Lors de la vérification de la protection incendie, vous devez définir la classe de résistance au feu, les propriétés spécifiques au feu de matériaux tout comme le côté de la section exposé au feu. Les barres et les ensembles de barres peuvent respectivement être regroupés dans des "groupes d'armatures" spéciaux avec différents paramètres de calcul.

    Pour les vérifications des ouvertures de fissure, vous pouvez définir la valeur limite de l'ouverture maximale des fissures. La géométrie des voûtes est aussi prise en compte dans la pose ou dispositions des armatures.

  3. Messages d'erreur

    Vérification

    Avant le démarrage de calcul, vous pouvez grâce à un contrôle exécuté par le programme vous assurer que les données entrées sont justes et au complet. Au cours de la vérification, CONCRETE cherche d'abord les résultats des cas de charge, des groupes de cas de charge et combinaisons de cas de charge nécessaires. Au cas où ces derniers ne sont pas retrouvés, le calcul de RSTAB démarre pour déterminer les efforts internes requis.

    En prenant en considération la norme de vérification sélectionnée, les sections des armatures requises sont calculées pour les armatures longitudinales et de cisaillement, de même que pour les résultats intermédiaires relatifs.

    Dans le cas où les armatures longitudinales déterminées avec l'analyse à l'ELU ne sont pas suffisantes pour la vérification d'ouverture maximale de fissure, il est possible que le programme augmente automatiquement les armatures jusqu'à ce que la valeur limite définie soit atteinte.

    La vérification des risques de perte de stabilité des éléments de la structure peut être effectuée avec la méthode du calcul non-linéaire. Il est disponible respectivement pour chaque norme avec des approches différentes.

    La vérification de la protection incendie est effectuée selon la méthode simplifiée de calcul de l'EN 1992-12, 4.2. Le programme utilise la méthode de zone décrite dans l'annexe B2. En plus, vous pouvez prendre en compte les allongements thermiques dans la direction longitudinale et la contre-flêche thermique supplémentaire due aux effets asymétriques de la vérification de la protection incendie.
  4. Représentation graphique des résultats

    Résultats

    Après le calcul, le module CONCRETE présente numériquement les résultats des armatures requises dans les tableaux de résultats clairement arrangés avec les graphiques illustratifs et informations détaillées de calcul. De plus, le module affiche toutes les valeurs intermédiaires. En complément des tableaux, les déformations et les contraintes actuelles de sections sont présentées graphiquement.

    Les concepts d'armatures pour les armatures longitudinales et de cadres y compris les croquis sont aussi documentés. Cela permet de modifier les armatures et d’ajuster par exemple le nombre de barres et l’ancrage. Les modifications seront mises à jour automatiquement.

    La section de béton avec ses armatures peut être visualisée dans un rendu 3D. Profitez de cette option pour documenter les données d’armatures de façon optimisée et créer les plans de ferraillage y compris la nomenclature d’aciers.

    Les calculs de limitation de l’ouverture des fissures sont effectués avec les armatures sélectionnées pour les efforts internes dans l’état limite de service. La sortie de résultats comprend les contraintes d’acier, les armatures minimales, les diamètres limites, les espacements maximaux des barres tout comme les espacements maximaux de fissure et les ouvertures maximales des fissures.

    Comme résultat de l'analyse non linéaire, les états limites ultimes de la section avec les armatures définies (déterminées d’une façon linéaire élastique) sont atteints, de même que les flèches efficaces de barre considérant les résistances dans l’état fissuré.

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

    +33 1 78 42 91 61

    info@dlubal.fr

    Projets clients

    Projets clients réalisés avec les produits de Dlubal

    Des projets clients impressionnants réalisés avec les logiciels de calcul de structure Dlubal.

    TARIF pour RSTAB (H.T.)

    • CONCRETE 8.xx

      810,00 USD

    • Prochaine licence

      364,50 USD