Bourse Diamantaire Capital C d'Amsterdam, Pays-Bas

Projet Client

L'ancienne Bourse Diamantaire d'Amsterdam a retrouvé sa splendeur d'antan au terme d'un projet de rénovation de grande ampleur. Elle a été rebaptisée « Capital C ». Ce monument national a conservé son apparence originelle tout en étant désormais couronné d'une nouvelle toiture exceptionnelle en acier et en verre.

Maître d'ouvrage Zadelhoff B.V.
Amsterdam, Pays-Bas
www.zadelhoff.nl

Sijthoff Media
Amsterdam, Pays-Bas
www.sijthoffmedia.nl
Architecture ZJA Zwarts & Jansma Architecten
Amsterdam, Pays-Bas
www.zja.nl
Calcul de structure et construction Octatube
Delft, Pays-Bas
www.octatube.fr

Données de la structure acier-verre du dôme

La structure a été conçue par le célèbre cabinet d'architectes ZJA Zwarts & Jansma Architects. Ce projet a en outre remporté les prestigieux prix « MIPIM Award 2020 » dans la catégorie « Best Refurbished Building » (meilleure rénovation d'un bâtiment) et le « Dutch Steel Award 2020 ».

Le calcul de structure a été effectué par la société Octatube à l'aide du logiciel de calcul aux éléments finis RFEM de Dlubal Software. Octatube est une société de planification et de construction qui conçoit et réalise des structures architecturales complexes. De la phase de conception à celle de construction, l'accent a été mis sur une utilisation sophistiquée de l'acier et du verre afin de ne jamais perdre de vue l'objectif d'ériger un bâtiment d'exception.

Structure et calcul

La structure de la toiture peut être décrite comme une coque cylindrique en treillis avec des dômes aux deux extrémités. Des parties du treillis ont été supprimées en raison de la présence d'un bâtiment adjacent sur le toit et de l'ouverture nécessaire au montage de la toiture en verre. Ce dôme en verre ne comporte qu'un seul type de connexion porteuse, mais chaque nœud est différent et donc constitué de pièces uniques en raison de la forme libre de la structure. Environ 1 000 composants métalliques et 200 panneaux en verre ont été utilisés dans le cadre de ce projet.

Les projets complexes requièrent un logiciel de calcul de structure flexible capable de modéliser un large éventail d'éléments spécifiques. La société Octatube a utilisé les logiciels RFEM, Rhinoceros (Rhino), Grasshopper et IDEA StatiCa. Le modèle linéaire Rhino-Grasshopper conçu par le cabinet d'architecture a été le point de départ des phases préliminaires et finales. Les lignes principales et secondaires de la structure y ont en effet été définies.

Les lignes du treillis et la courbure du modèle ont été analysées et optimisées dans les moindres détails. Le modèle linéaire et les charges calculés dans Grasshopper ont été importés dans RFEM afin de poursuivre l'optimisation du modèle. Les charges appliquées sur la structure ont été générées via l'interface directe entre Rhino et RFEM, personnalisée à l'aide d'un script. Un fichier Excel a aussi été utilisé afin d'établir une connexion indirecte entre Grasshopper et RFEM. Les surfaces en verre carrées devaient être parfaitement planes, comme les facettes extérieures d'un diamant.

Les dimensions des profilés rectangulaires creux ont été déterminées à l'aide des logiciels de calcul de structure RFEM et IDEA StatiCa. Deux modèles de la structure complète, assemblages inclus, ont été créés afin de modéliser correctement sa rigidité et sa résistance car la rigidité en rotation était particulièrement élevée. Ces modèles ont été utilisés pour représenter les limites maximale et minimale des déformations ainsi que de la rigidité. Dans le premier cas, tous les assemblages du modèle étaient complètement rigides afin de déterminer les effets de charge sur les connexions.

La limite minimale pour la rigidité en rotation a été déterminée de manière itérative à l'aide de transferts entre les logiciels RFEM et IDEA CONNECTION pour chaque type d'assemblage. Ce modèle a notamment servi à vérifier la rigidité et la stabilité de la coque en treillis. Une structure porteuse a été ajoutée sur la partie inférieure du treillis pour déterminer correctement les charges. Cette opération était nécessaire car élaborer des hypothèses sur la rigidité des ressorts des appuis verticaux dans le cadre d'un vaste calcul itératif aurait pris trop de temps si chaque cas de charge avait présenté une rigidité différente.

Adresse du projet

Weesperplein 4B
1018 XA Amsterdam, Pays-Bas

Mots-clés

Capital C Bourse diamantaire Amsterdam Pays-Bas Acier Verre Dôme

Laissez un commentaire...

  • Vues 381x
  • Mis à jour 27 octobre 2020

Contactez-nous

Des questions sur nos produits ? Besoin de conseils sur un projet ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal ou sur notre forum international. N'hésitez pas à consulter les nombreuses solutions et astuces de notre FAQ.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

RFEM Logiciel principal
RFEM 5.xx

Programme de base

Logiciel de calcul de structures aux éléments finis (MEF) pour les structures 2D et 3D composées de plaques, voiles, coques, barres (poutres), solides et éléments d'assemblage

Prix de la première licence
3 540,00 USD
RFEM Structures en acier
RF-STEEL 5.xx

Module additionnel

Analyses de contraintes des barres et des surfaces

Prix de la première licence
1 030,00 USD
RFEM Structures en acier
RF-STEEL EC3 5.xx

Module additionnel

Vérification des barres en acier selon l'Eurocode 3

Prix de la première licence
1 480,00 USD
RFEM Autres
RF-STABILITY 5.xx

Module additionnel

Analyse de stabilité selon la méthode de calcul des valeurs propres

Prix de la première licence
1 030,00 USD