Nouveau
FAQ 002829 FR 8 avril 2019

Markus Baumgärtel Résultats RFEM

Pourquoi le calcul dure-t-il longtemps lorsque les rigidités de surface sont paramétrées comme « Sans traction » ? Comment sont-elles calculées ?

Réponse

Le modèle est calculé de manière entièrement non-linéaire lorsque la propriété « Sans traction » est sélectionnée. Le programme définit d'abord automatiquement 5 niveaux de charge (voir la Figure 01) pour obtenir une meilleure convergence.

Durant les calculs numériques, la rigidité ne peut pas être réduite à zéro car cela provoquerait rapidement des singularités dans la solution du système d'équations. Le programme calcule la rigidité de surface comme suit :

  1. La zone est d'abord considérée dans le calcul comme un matériau isotrope avec le module élastique de compression du matériau défini.

  2. Dans la première itération, c'est-à-dire un calcul linéaire normal, l'état de contrainte moyenne est déterminé pour chaque élément fini.

  3. La contrainte de chaque élément est transformée dans la direction de la contrainte principale. La présence de traction est vérifiée dans chaque direction. Si une traction est constatée ou, plus précisément, si un certain seuil de déformation est dépassé, les coefficients de la matrice de rigidité correspondants sont réduits à 10 %.

  4. Ces éléments deviennent alors orthotropes et présentent des directions orthotropes identiques aux directions des principales contraintes. Lorsqu'autant de modifications ont été apportées à la structure, une nouvelle itération est effectuée et l'étape 3 est répétée.

  5. La réduction de la rigidité de la surface ne doit pas être inférieure à une certaine limite, paramétrée sur 1/1 000 par défaut.

  6. Si le signe de l'une des directions change dans l'itération et favorise la compression, la rigidité du matériau augmente encore dans cette direction. La rigidité initiale ne doit cependant pas être dépassée.

  7. L'itération s'arrête lorsqu'il n'est plus nécessaire de modifier la rigidité d'aucun élément ou lorsque le nombre maximal d'itérations défini par l'utilisateur a été atteint. Il est courant que le signe de la contrainte normale d'un élément s'inverse périodiquement. Cela se produit jusqu'à ce que le nombre maximal d'itérations soit atteint. Certains éléments peuvent alors présenter une contrainte en traction plus élevée, mais la rigidité globale de la surface n'est pas affectée de manière notable.

  8. La rigidité en torsion n'est pas affectée.

Mots-clés

sans traction maçonnerie

Littérature

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal, sur notre forum international ou envoyez-nous votre question via notre formulaire en ligne.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

RFEM Logiciel principal
RFEM 5.xx

Programme de base

Logiciel de calcul de structures aux éléments finis (MEF) pour les structures 2D et 3D composées de plaques, voiles, coques, barres (poutres), solides et éléments d'assemblage

Prix de la première licence
3 540,00 USD