Fonctionnalités de produit

Recherche

Show Filter Hide Filter






Pourquoi choisir Dlubal Software ?

Solutions

  • Plus de 45 000 utilisateurs dans 95 pays
  • Une suite logicielle pour toutes les branches d'activité
  • Une assistance technique gratuite fournie par des ingénieurs expérimentés
  • Un apprentissage rapide et une prise en main intuitive
  • Un excellent rapport qualité/prix
  • Un concept modulaire flexible et ajustable selon vos besoins
  • Un système de licences monopostes et sur serveur adaptable en fonction des besoins
  • Des logiciels qui ont fait leurs preuves dans de nombreux projets

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

Simulation des flux d'air et génération des charges de vent

Le programme autonome RWIND Simulation vous permet de simuler les flux de vent sur des structures simples et complexes à l'aide d'une soufflerie numérique.

Les charges de vent générées qui agissent sur ces objets peuvent être importées dans RFEM et RSTAB.

  1. Transfert d'une armature de RFEM/RSTAB (en haut) vers Revit (en bas)

    Export des armatures vers Revit

    La proposition d'armature de RF-/CONCRETE Members peut être exportée vers Revit. Les sections rectangulaires et circulaires sont actuellement prises en charge.

    Les barres d'armatures peuvent être modifiées rétroactivement dans Revit.

  2. RF-/CONCRETE Columns | Caractéristiques

    • Intégration complète dans RFEM/RSTAB avec import de données de géométrie et de cas de charge
    • Sélection automatique des barres pour la vérification selon les critères spécifiés (par exemple Uniquement les barres verticales)
    • L'extension de module EC2 pour RFEM/RSTAB permet la vérification du béton armé selon la méthode de la courbure nominale conforme à l'EN 1992-1-1: 2004 (Eurocode 2) et aux Annexes nationales suivantes:
      • Deutschland DIN EN 1992-1-1/NA/A1: 2015-12 (Allemagne)
      • ÖNORM B 1992-1-1: 2018-01 (Autriche)
      •  NBN EN 1992-1-1 ANB: 2010 pour les essais à température normale et EN 1992-1-2 ANB: 2010 pour les essais de résistance au feu (Belgique)
      •  BDS EN 1992-1-1: 2005/NA: 2011 (Bulgarie)
      • EN 1992-1-1 DK NA: 2013 (Danemark)
      • NF EN 1992-1-1/NA: 2016-03 (France)
      • SFS EN 1992-1-1/NA: 2007-10 (Finlande)
      • UNI EN 1992-1-1/NA: 2007-07 (Italie)
      • Lettland LVS EN 1992-1-1: 2005/NA: 2014 (Lettonie)
      •  LST EN 1992-1-1: 2005/NA: 2011 (Lituanie)
      • MS EN 1992-1-1: 2010 (Malaisie)
      • NEN-EN 1992-1-1 + C2: 2011/NB: 2016 (Pays-Bas)
      • NS EN 1992-1 -1: 2004-NA: 2008 (Norvège)
      •  PN EN 1992-1-1/NA: 2010 (Pologne)
      • NP EN 1992-1-1/NA: 2010-02 (Portugal)
      •  SR EN 1992-1-1: 2004/NA: 2008 (Roumanie)
      • SS EN 1992-1-1/NA: 2008 (Suède)
      • SS EN 1992-1-1/NA: 2008-06 (Singapour)
      • STN EN 1992-1-1/NA: 2008-06 (Slovaquie)
      • SIST EN 1992-1-1: 2005/A101: 2006 (Slovénie)
      • UNE EN 1992-1-1/NA: 2013 (Espagne)
      • CSN EN 1992-1-1/NA: 2016-05 (République tchèque)
      • BS EN 1992-1-1: 2004/NA: 2005 (Royaume-Uni)
      • Weißrussland CPM EN 1992-1-1: 2009 (Biélorussie)
      • CYS EN 1992-1-1: 2004/NA: 2009 (Chypre)
      En complément aux AN ci-dessus citées, vous pouvez spécifier des AN personnalisées avec vos propres facteurs.
    • Considération facultative du fluage
    • Détermination basée sur un diagramme des longueurs de flambement et d'élancement à partir des rapports de contrainte des poteaux
    • Détermination automatique de l'excentrement normal et non intentionnel à partir de l'excentrement disponible selon l'analyse du second ordre
    • Conception de structures monolithiques et d'éléments préfabriqués
    • Analyse par rapport à la vérification du béton armé
    • Détermination des efforts internes selon l'analyse statique linéaire et l'analyse de second ordre
    • Analyse des positions de calcul déterminantes le long du poteau en raison de la charge existante
    • Sortie des armatures longitudinales et d'armatures requises
    • Calcul de la résistance au feu selon la méthode simplifiée (méthode par zone) selon l'EN 1992-1-2 permettant la vérification de la résistance au feu des supports.
    • Calcul de la résistance au feu avec armature longitudinale optionnelle selon DIN 4102-22: 2004 ou DIN 4102-4: 2004, tableau 31
    • Proposition d'armatures longitudinales et d'armatures avec affichage graphique en rendu 3D
    • Résumé des ratios de calcul, y compris tous les détails de calcul
    • Représentation graphique des détails de calcul pertinents dans la fenêtre de travail de RFEM/RSTAB
  3. SHAPE-MASSIVE | Résultats

    Tous les résultats peuvent être évalués numériquement et graphiquement. En mode affichage, les outils de sélection vous permettent d’examiner les résultats en détails.

    Le rapport d’impression est de même qualité que celui de RSTAB/RFEM. Les modifications apportées à la section y sont tout de suite appliquées. Vous pouvez également créer un rapport d’impression plus court, incluant toutes les données de la section correspondantes et les images voulues.

  4. RF-PUNCH Pro | Entrée

    Une fois le module ouvert, les matériaux et les épaisseurs de surface définis dans RFEM sont prédéfinis. Les nœuds à concevoir sont reconnus automatiquement. Vous pouvez cependant les modifier manuellement.

    Il est possible de considérer des ouvertures dans les zones présentant un risque de cisaillement. Les ouvertures peuvent être transférées depuis RFEM ou spécifiées uniquement dans RF-PUNCH Pro afin qu'elles n'affectent pas les rigidités du modèle RFEM.

    Les paramètres de l'armature longitudinale couvrent le nombre et la direction des couches ainsi que la couche de béton définie séparément par la surface pour le côté supérieur et inférieur d'une dalle. La fenêtre d'entrée suivante vous permet de définir tous les détails supplémentaires pour les nœuds de cisaillement. Le module reconnaît la position du nœud de poinçonnement et détermine automatiquement si le nœud est situé au centre de la dalle, sur le bord de la dalle ou dans le coin de la dalle.

    Il est également possible de définir la charge de poinçonnement, le facteur d'incrément de charge β et l'armature longitudinale existante. Vous pouvez également activer les moments minimum pour déterminer l'armature longitudinale requise et l'élargissement de la tête de poteau.

    Pour faciliter l'orientation, une dalle est toujours affichée avec le nœud de cisaillement correspondant. Vous pouvez en outre ouvrir le programme de calcul de HALFEN, le fabricant allemand de rails pour l'armature de cisaillement. Toutes les données RFEM peuvent être importées dans ce programme pour un traitement facile et efficace.

  5. RF-PUNCH Pro | Vérification

    RF-PUNCH Pro détermine la charge de poinçonnement à partir d'une seule charge (provenant du poteau/de la charge/de l'appui nodal) et de la répartition des forces de cisaillement lissée et non lissée le long du périmètre de contrôle. Il est cependant possible d'entrer des spécifications définies par l'utilisateur.

    Le module étant entièrement intégré dans RFEM, tous les nœuds du poinçonnement sur la surface de référence sont connus. Par conséquent, vous pouvez effectuer le contrôle des interférences des périmètres déterminés avec les périmètres des poteaux adjacents.

  6. RF-PUNCH Pro | Caractéristiques

    • Importation des informations pertinentes et des résultats RFEM
    • Bibliothèque intégrée de matériaux et de sections modifiables
    • L'extension de module EC2 pour RFEM permet de concevoir des barres en béton armé selon l'EN 1992-1-1: 2004 (Eurocode 2) et les Annexes nationales suivantes:
      • Deutschland DIN EN 1992-1-1/NA/A1: 2015-12 (Allemagne)
      • ÖNORM B 1992-1-1: 2018-01 (Autriche)
      •  NBN EN 1992-1-1 ANB: 2010 (Belgique)
      •  BDS EN 1992-1-1: 2005/NA: 2011 (Bulgarie)
      • EN 1992-1-1 DK NA: 2013 (Danemark)
      • NF EN 1992-1-1/NA: 2016-03 (France)
      • SFS EN 1992-1-1/NA: 2007-10 (Finlande)
      • UNI EN 1992-1-1/NA: 2007-07 (Italie)
      • Lettland LVS EN 1992-1-1: 2005/NA: 2014 (Lettonie)
      •  LST EN 1992-1-1: 2005/NA: 2011 (Lituanie)
      • MS EN 1992-1-1: 2010 (Malaisie)
      • NEN-EN 1992-1-1 + C2: 2011/NB: 2016 (Pays-Bas)
      • NS EN 1992-1-1: 2004-NA: 2008 (Norvège)
      •  PN EN 1992-1-1/NA: 2010 (Pologne)
      • NP EN 1992-1-1/NA: 2010-02 (Portugal)
      •  SR EN 1992-1-1: 2004/NA: 2008 (Roumanie)
      • SS EN 1992-1-1/NA: 2008 (Suède)
      • SS EN 1992-1-1/NA: 2008-06 (Singapour)
      • STN EN 1992-1-1/NA: 2008-06 (Slovaquie)
      • SIST EN 1992-1-1: 2005/A101: 2006 (Slovénie)
      • UNE EN 1992-1-1/NA: 2013 (Espagne)
      • CSN EN 1992-1-1/NA: 2016-05 (République tchèque)
      • BS EN 1992-1-1: 2004/NA: 2005 (Royaume-Uni)
      • Weißrussland CPM EN 1992-1-1: 2009 (Biélorussie)
      • CYS EN 1992-1-1: 2004/NA: 2009 (Chypre)
    Outre les Annexes nationales listées ci-dessus, vous pouvez également définir une NA spécifique à l'aide de valeurs limites et paramètres définis par l'utilisateur.
    • Préréglage complet et raisonnable des paramètres d'entrée
    • Calcul du poinçonnement des poteaux, des extrémités et des angles des murs
    • Disposition facultative d'une tête de colonne élargie
    • Reconnaissance automatique de la position du nœud de poinçonnement à partir du modèle RFEM
    • Détection de courbes ou de splines comme limite du périmètre de contrôle
    • Prise en compte automatique de toutes les ouvertures de dalle définies dans le modèle RFEM
    • Structure et représentation graphique du périmètre de contrôle avant le début du calcul
    • Détermination qualitative de l'armature de poinçonnement
    • Vérification optionnelle avec contrainte de cisaillement non lissée le long du périmètre de contrôle qui correspond à la répartition des contraintes de cisaillement réelle sur le modèle EF
    • Détermination du facteur d'incrément de charge β par la distribution complète du cisaillement plastique en tant que facteurs constants selon EN 1992-1, Chap. 6.4.3 (3), selon EN 1992-1-1, Fig. 6.21N ou selon une spécification définie par l'utilisateur
    • Intégration du logiciel de calcul par le fabricant de rails d'armatures de cisaillement Halfen
    • Affichage numérique et graphique des résultats (3D, 2D et en sections)
    • Vérification par poinçonnement avec ou sans armature de poinçonnement
    • Considération facultative des moments minimaux selon l'EN 1992-1-1 lors de la détermination des armatures longitudinales
    • Calcul ou analyse de l'armature longitudinale
    • Intégration complète des résultats dans le rapport d'impression de RFEM
  7. CONCRETE | Vérification

    Avant le début du calcul, vous devez vérifier les données d'entrée à l'aide de la fonction de programme. Puis, le module additionnel CONCRETE recherche les résultats des cas de charge, combinaisons de charges et de résultats pertinents. Si elles ne peuvent pas être trouvées, RSTAB lance le calcul pour déterminer les efforts internes requis.

    À partir de la norme de calcul sélectionnée, les aires d'armatures requises pour l'armature longitudinale et de cisaillement, ainsi que les résultats intermédiaires correspondants, sont calculés. Si l'armature longitudinale déterminée par la vérification à l'ELU n'est pas suffisante pour la vérification de la largeur maximale de la fissure, il est possible d'augmenter l'armature automatiquement jusqu'à ce que la valeur limite définie soit atteinte.

    La conception de composants structuraux potentiellement instables est possible à l'aide d'un calcul non linéaire. Selon une norme, différentes approches sont disponibles.

    La vérification de la résistance au feu est effectuée selon une méthode de calcul simplifiée conformément à l'EN 1992-1-2, 4.2. Le module utilise la méthode de zone mentionnée à l'Annexe B2. De plus, vous pouvez considérer les déformations thermiques dans la direction longitudinale et la précontrainte thermique résultant des effets asymétriques du feu.

  8. RF-/CONCRETE Columns | Vérification

    Pour la vérification de la résistance contre la rupture en flexion, les positions critiques du poteau sont analysées pour l'effort normal et les moments. De plus, la vérification de la résistance au cisaillement considère les positions avec les valeurs extrêmes d'effort tranchant. Lors du calcul, le module décide si une vérification standard est suffisante ou si le poteau avec les moments doit être vérifié selon l'analyse de second ordre. Les moments sont déterminés à partir des paramétrages entrés précédemment. Le calcul est subdivisé en quatre parties :
    • Incrément de calcul indépendant des charges
    • Détermination itérative de la charge déterminante considérant les armatures requises variables
    • Détermination des armatures prévues pour les efforts internes déterminants
    • Détermination de la sécurité pour tous les efforts internes de calcul considérant les armatures prévues
    De cette façon, le RF-/CONCRETE Columns livre une solution complète avec une proposition d'armatures optimisée et les charges résultantes.
  9. RF-CONCRETE NL | Entrée

    RF-CONCRETE Surfaces

    Le calcul non linéaire peut être activé en choisissant la méthode de calcul pour les vérifications de l'Etat Limite de Service. Vous pouvez sélectionner individuellement différentes analyses à effectuer tout comme différents diagrammes contrainte-déformation pour le béton et pour l'acier. En plus, le processus d'itération peut être influencé par l'ajustement des paramètres de précision de convergence, du nombre maximal d'itérations, la division des couches en fonction de la profondeur de section ou par le facteur d'amortissement.

    Les valeurs limites dans l'état limite de service à respecter peuvent être définies pour chaque surface individuellement ou pour un groupe de surfaces. La déformation maximale, les contraintes maximales et les largeurs maximales des fissures sont définies comme étant les valeurs limites admissibles. En définissant la déformation maximale, vous devez indiquer si, pour la vérification, vous voulez spécifier un système non déformé ou déformé.

    RF-CONCRETE Members

    Le calcul non-linéaire peut être activé pour l'analyse à l'ELU et à l'ELS. En outre, vous pouvez calculer individuellement comment sont appliqués la force de traction du béton ou la rigidité du béton tendu entre les fissures. Le processus d'itérations peut être influencé par les paramètres de commande disponibles pour une précision de convergence, le nombre maximum d'itérations et le facteur d'amortissement.

  10. RF-CONCRETE Deflect | Vérification

    L'analyse des déformations selon la méthode d'approximation définie dans les normes (par exemple l'analyse des déformations selon l'EN 1992-1-1, 7.4.3) s'applique au calcul des rigidités efficaces dans les éléments finis selon l'état limite existant du béton avec ou sans fissures. Ces rigidités sont utilisées pour déterminer la déformation de surface par des calculs MEF répétés.

    Le calcul efficace de la rigidité des éléments finis prend en compte une section en béton armé. Le programme classe la section en béton armé «fissurée» ou «non fissurée» en s'appuyant sur les efforts internes déterminés à l'état limite de service de RFEM. Si la rigidité de traction d'une section est également considérée, un coefficient de distribution (selon l'EN 1992-1-1, Eq. 7.19, par exemple) est utilisé. Le comportement du matériau du béton est déterminé comme élastique linéaire dans la zone de compression et de traction jusqu'à ce que la résistance en traction du béton soit atteinte. Ce seuil est atteint à l'état limite de service.

    Les rigidités efficaces sont déterminées au «niveau de la section» lorsque le fluage et le retrait sont considérés. L'influence du retrait et du fluage dans les modèles statiquement indéterminés n'est pas considérée par cette méthode d'approximation (par exemple, dans le cas de structures de tous les côtés, les efforts de traction des déformations dues au retrait ne sont pas déterminés et doivent être considérés séparément). En résumé, RF-CONCRETE Deflect calcule les déformations en deux étapes:

    1. Calcul des rigidités efficaces de la section en béton armé dans des conditions linéaires-élastiques
    2. Calcul de la déformation à l'aide de la rigidité efficace avec MEF

1 - 10 sur 37

Contactez-nous

Contactez-nous

Des questions sur nos produits ? Besoin de conseils sur un projet ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal ou sur notre forum international. N'hésitez pas à consulter les nombreuses solutions et astuces de notre FAQ.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Premiers Pas

Premiers pas

Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

Un logiciel performant et efficace

« Je pense que ce logiciel est si performant et efficace qu'on ne mesure pleinement sa puissance qu'après avoir appris à le connaître. »

Des fonctionnalités extraordinaires

« Cela fait plus d'un an que j'utilise les solutions Dlubal et je suis sans cesse impressionné par leurs capacités et leur flexibilité, notamment lorsqu'il s'agit d'effectuer des calculs inhabituels et de répondre aux exigences propres à mes tâches quotidiennes. »

Support 24/7

En plus de notre assistance technique (via le chat Dlubal, par exemple), notre site Web contient de nombreuses ressources pour vous aider à utiliser les produits de Dlubal Software.