Fonctionnalités de produit

Recherche

Show Filter Hide Filter






Pourquoi choisir Dlubal Software ?

Solutions

  • Plus de 45 000 utilisateurs dans 95 pays
  • Une suite logicielle pour toutes les branches d'activité
  • Une assistance technique gratuite fournie par des ingénieurs expérimentés
  • Un apprentissage rapide et une prise en main intuitive
  • Un excellent rapport qualité/prix
  • Un concept modulaire flexible et ajustable selon vos besoins
  • Un système de licences monopostes et sur serveur adaptable en fonction des besoins
  • Des logiciels qui ont fait leurs preuves dans de nombreux projets

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

Simulation des flux d'air et génération des charges de vent

Le programme autonome RWIND Simulation vous permet de simuler les flux de vent sur des structures simples et complexes à l'aide d'une soufflerie numérique.

Les charges de vent générées qui agissent sur ces objets peuvent être importées dans RFEM et RSTAB.

  • Section efficace d'un profilé en Z formé à froid dans SHAPE-THIN 9

    SHAPE-THIN | Profilés formés à froid

    Le programme autonome SHAPE-THIN permet de déterminer les sections efficaces des profilés formés à froid selon l'EN 1993-1-3 et l'EN 1993-1-5. Les rapports géométriques de la section 5.2 de l'EN 1993-1-5 peuvent être contrôlés (en option) pour vérifier l'applicabilité de la norme.

    Les effets du flambement local des plaques sont considérés selon la méthode des largeurs réduites et le flambement possible des raidisseurs (flambement par distorsion) est considéré pour les profilés avec raidisseurs selon la Section 5.5 de l'EN 1993-1-3.

    Un calcul itératif peut en outre être effectué pour optimiser la section efficace.

    Les sections efficaces peuvent être affichées graphiquement.

    L'article technique « Vérification d'un profilé en C à parois minces et formé à froid selon l'EN 1993-1-3 » de notre base de connaissance contient des informations détaillées sur le calcul de profilés formés à froid à l'aide de SHAPE-THIN et de RF-/STEEL Cold-formed Sections

  • Entrée

    Après avoir démarré le module, sélectionnez le groupe d'assemblage (assemblage rigide), la catégorie puis le type d'assemblage (assemblage rigide par platine ou assemblage rigide avec l'éclisse). Les nœuds à calculer doivent être sélectionnés à partir du modèle RFEM/RSTAB. RF-/JOINTS Steel - Rigid reconnaît automatiquement les barres de l'assemblage et détermine s'il s'agit de poteaux ou poutres en fonction de leur position. L'utilisateur peut maintenant intervenir.

    Si certaines barres doivent être exclues du calcul, elles peuvent être désactivées. De même, les assemblages à calculer peuvent être analysés pour plusieurs nœuds à la fois. Les cas de charge déterminants, les combinaisons de charges ou de résultats doivent être sélectionnés pour le chargement. Il est également possible d'entrer des sections et charges manuellement. L'assemblage est configuré pas-à-pas dans le dernier tableau d'entrée.

  • Vérification

    La vérification est réalisée selon EN 1993-1-8 et EN 1993-1-1. Nous supposons que les efforts internes sont directement situés dans le nœud défini. Dans le cas d'assemblages poteau-poutre, des excentrements supplémentaires apparaissent dans l'assemblage et sont à considérer dans le calcul. Au-delà de la vérification de l'état limite ultime de l'assemblage, un calcul et une classification de l'assemblage sont réalisés en considérant la rigidité.
  • Résultats

    Les fenêtres de résultat listent les détails de tous les résultats de calcul. De plus, un graphique 3D est créé et permet d'afficher et masquer des composants individuels, ainsi que des lignes de dimension et, par exemple, des données de soudure. Le résumé indique si les calculs individuels ont été réussis. De plus, le numéro de nœud et le cas de charge déterminant ou la combinaison de charges/résultats déterminantes sont indiqués.

    Lors de la sélection d'un calcul, le module affiche les résultats intermédiaires détaillés comprenant les actions et les efforts internes additionnels de la géométrie d'assemblage. L'option d'affichage des résultats par cas de charge et par nœud est également disponible. Les assemblages sont représentés dans un rendu 3D pouvant être mis à l'échelle. Au-delà des vues principales, il est possible d'afficher les graphiques à partir de n'importe quelle perspective.

    Vous pouvez ajouter les graphiques avec leurs dimensions et étiquettes au rapport d'impression RFEM/RSTAB ou les exporter comme DXF. Le rapport d'impression comprend toutes les données d'entrée et de résultat prêtes pour les bureaux de contrôle. Il est possible d'exporter tous les tableaux vers MS Excel ou comme un fichier CSV. Un menu spécial pour le transfert permet d'entrer les informations pour l'export.

  • Fonctionnalités

    Général
    • Catégorie de joint Poutre vers poteau: assemblage possible de la poutre sur la semelle et du poteau sur la poutre
    • Catégorie de poutre à poutre: calcul des assemblages de poutre à la fois avec des assemblages par platine d'extrémité résistants aux moments et comme un assemblage d'épissure rigide
    • Export automatique des données de modèle et de charge possible à partir de RFEM ou RSTAB
    • Boulons de M12 à M36 avec les classes de résistance 4.6, 4.8, 5.6, 5.8, 6.8, 8.8 et 10.9 aussi longtemps que les classes de résistance sont disponibles dans l'Annexe nationale sélectionnée
    • Presque tous les espacements de boulons et distances entre les bords (un contrôle des distances permises est effectué)
    • Renfort de poutre à l'aide de cônes ou de raidisseurs sur la surface supérieure et inférieure
    • Raccordement de la plaque d'extrémité avec et sans chevauchement
    • Connexion possible avec une contrainte de flexion pure, une charge de force normale pure (articulation de traction) ou une combinaison des efforts normaux et de flexion possibles
    • Calcul des rigidités de connexion et contrôle de l'existence d'une connexion articulée, semi-rigide ou rigide
    Raccordement de la plaque d'extrémité dans une configuration poutre-poutre
    • Les poutres ou poteaux de joint peuvent être rigidifiés d’un côté par des cônes, ou d’un ou des deux par des raidisseurs.
    • Large choix de raidisseurs possibles pour l'assemblage (par exemple, raidisseurs complets ou incomplets)
    • Jusqu'à dix boulons horizontaux ou quatre boulons verticaux pour les attaches
    • Les objets connectés peuvent être des sections en I constantes ou à inertie variable
    • Rapports de vérif. :
      • À l'état limite ultime de la poutre connectée (par ex. pour la résistance au cisaillement ou en traction de doublures d'âme)
      • État limite ultime de la platine d'about de la poutre (par ex. un tronçon en T sous contrainte de traction)
      • État limite ultime des soudures de la platine d'about
      • État limite ultime du poteau dans la zone de l'assemblage (p.ex. bride de poteau en flexion - bout en T)
      • Toutes les vérifications sont effectuées selon l'EN 1993-1-8 et l'EN 1993-1-1
    Joint de plaque d'extrémité résistant aux moments
    • Deux ou quatre rangées de boulons verticales et jusqu'à 10 horizontales
    • Les poutres de joint peuvent être rigidifiées à l'aide de cônes d'un côté ou à l'aide de rigidités d'un côté ou des deux
    • Les objets connectés peuvent être des sections en I constantes ou à inertie variable
    • Calculs:
      • État limite ultime des poutres connectées (par ex. de la résistance au cisaillement ou en traction des doublures d'âme)
      • État limite ultime des platines d'about de la poutre (par ex. des tronçons en T sous contrainte de traction)
      • État limite ultime des soudures aux platines d'about
      • État limite ultime des boulons sur la platine d'about (de la combinaison de la traction et du cisaillement)
    Assemblage poutre-poutre par éclisse
    • Pour les assemblages par plats de semelles, utilisez jusqu'à dix rangées de boulons
    • Pour les assemblages par doublure d'âme, utilisez jusqu'à dix rangées de boulon dans la direction verticale et horizontale
    • Le matériau de la cornière peut être différent de celui des poutres
    • Rapports de vérif. :
      • L'état limite ultime des assemblages de poutre (par ex. de la section nette dans l'aire en traction)
      • État limite ultime des tasseaux (par exemple de la section nette sous contrainte de traction)
      • L'état limite ultime des boulons individuels et des groupes de boulons (par ex. pour la vérification de la résistante en cisaillement du boulon individuel)
  • Section efficace dans SHAPE-THIN 8

    Calcul de plaques avec raidisseurs longitudinaux selon la section 4.5 de l'EN 1993-1-5

    SHAPE-THIN 8 permet de calculer la section efficace des plaques avec raidisseurs longitudinaux selon la section 4.5 de l'EN 1993-1-5.

    La contrainte critique de flambement est calculée selon l'Annexe A.1 de l'EN 1993-1-5 dans le cas des plaques avec au moins trois raidisseurs longitudinaux ou selon l'Annexe A.2 de l'EN 1993-1-5 dans le cas des plaques avec un ou deux raidisseurs dans la zone comprimée. Il est également possible d'effectuer une vérification de la résistance au flambement par torsion des raidisseurs.

  • RF-/STEEL EC3 | Fonctionnalités

    • Importation de matériaux, de sections et d'efforts internes à partir de RFEM/RSTAB
    • Calcul de l'acier des sections à parois minces selon l'EN 1993-1-1:2005 et l'EN 1993-1-5:2006
    • Classification automatique des sections selon l'EN 1993-1-1:2005 + AC:2009, section 5.5.2 und EN 1993-1-5:2006, section 4.4 (classe de section 4), avec détermination optionnelle des largeurs efficaces selon l'Annexe E pour les contraintes sous fy
    • Intégration des paramètres des Annexes Nationales suivantes :
      • Deutschland DIN EN 1993-1-1/NA: 2015-08 (Allemagne)
      • ÖNORM B 1993-1-1: 2007-02 (Autriche)
      • NBN EN 1993-1-1/ANB: 2010-12 (Belgique)
      • BDS EN 1993-1-1/NA: 2008 (Bulgarie)
      • DS/EN 1993-1-1 DK NA: 2015 (Danemark)
      • SFS EN 1993-1-1/NA: 2005 (Finlande)
      • NF EN 1993-1-1/NA: 2007-05 (France)
      • Griechenland ELOT EN 1993-1-1 (Grèce)
      • UNI EN 1993-1-1/NA: 2008 (Italie)
      • LST EN 1993-1-1/NA: 2009-04 (Lituanie)
      • LU EN 1993-1-1: 2005/AN-LU: 2011 (Luxembourg)
      • MS EN 1993-1-1/NA: 2010 (Malaisie)
      • NEN EN 1993-1-1/NA: 2011-12 (Pays-Bas)
      • Norway NS EN 1993-1-1/NA: 2008-02 (Norvège)
      • PN EN 1993-1-1/NA: 2006-06 (Pologne)
      • NP EN 1993-1-1/NA: 2010-03 (Portugal)
      • SR EN 1993-1-1/NB: 2008-04 (Roumanie)
      • SS EN 1993-1-1/NA: 2011-04 (Suède)
      • SS EN 1993-1-1/NA: 2010 (Singapour)
      • STN EN 1993-1-1/NA: 2007-12 (Slovaquie)
      • SIST EN 1993-1-1/A101: 2006-03 (Slovénie)
      • UNE EN 1993-1-1/NA: 2013-02 (Espagne)
      • CSN EN 1993-1-1/NA: 2007-05 (République tchèque)
      • BS EN 1993-1-1/NA: 2008-12 (Royaume-Uni)
      • CYS EN 1993-1-1/NA: 2009-03 (Chypre)
    Outre les Annexes nationales (AN) ci-dessus, vous pouvez également définir vous-même une annexe à l'aide de valeurs limites et de paramètres personnalisés.
    • Calcul automatique de tous les facteurs requis pour la valeur de calcul de la résistance au flambement par flexion Nb,Rd
    • Détermination automatique du moment critique élastique idéal Mcr pour chaque barre ou ensemble de barres sur chaque position x selon la méthode des valeurs propres ou en comparant les diagrammes de moments. Pour ce faire, il suffit de définir les appuis latéraux intermédiaires.
    • Vérification des barres à section variable, des sections ou ensembles de barres asymétriques selon la méthode générale décrite dans la section 6.3.4 de l'EN 1993-1-1.
    • Si la méthode générale selon la section 6.3.4 est utilisée, application facultative de la « courbe européenne de déversement » d'après Naumes, Strohmann, Ungermann, Sedlacek (Stahlbau 77 (2008), p. 748-761).
    • Considération des rigidités de rotation (bacs acier et pannes)
    • Considération facultative des panneaux de cisaillement (bacs acier et contreventements, par exemple)
    • Extension de module RF-/STEEL Warping Torsion (licence requise) pour l’analyse de stabilité selon la théorie du second ordre comme vérification des contraintes avec considération du 7e degré de liberté (gauchissement) incluse.
    • Extension de module RF-/STEEL Plasticity (licence requise) pour l'analyse plastique des sections selon la méthode des efforts internes partiels et la méthode Simplex pour les sections quelconques (l'extension de module RF-/STEEL Warping Torsion permet d'effectuer l'analyse de stabilité avec un calcul plastique selon l'analyse du second ordre).
    • Extension de module RF-/STEEL Cold-Formed Sections (licence requise) pour les vérifications à l'ELU et à l'ELS des profilés acier formés à froid selon l'EN 1993-1-3 et l'EN 1993-1-5.
    • Vérification à l'ELU : choix entre une situation de projet fondamentale ou accidentelle pour chaque cas de charge et pour chaque combinaison de charges ou de résultats.
    • Vérification à l'ELS : choix entre une situation de projet caractéristique, courante ou quasi-permanente pour chaque cas de charge et pour chaque combinaison de charges ou de résultats.
    • Vérification de la traction avec aires nettes de section définissables aux extrémités de barre
    • Vérification des soudures pour les profilés soudés
    • Calcul optionnel du ressort de gauchissement pour les appuis nodaux des ensembles de barres
    • Rapports de vérification affichés graphiquement sur la section et le modèle RFEM/RSTAB
    • Détermination des efforts internes déterminants
    • Options de filtre pour les résultats graphiques dans RFEM/RSTAB
    • Affichage des rapports de vérification et de la classification des sections dans le Rendu
    • Échelles de couleurs dans les fenêtres de résultats
    • Optimisation automatique des sections
    • Option de transfert des sections optimisées à RFEM/RSTAB 
    • Listes de pièces et quantités de matériaux nécessaires
    • Export direct des données dans MS Excel
    • Rapport d'impression vérifiable
    • Possibilité d'inclure la courbe de température dans le rapport
  • RF-/STEEL EC3 | Vérification

    Lors de la vérification des charges en traction, en compression, en flexion et en cisaillement, le module compare les valeurs de calcul de la capacité de charge maximale avec les valeurs de calcul des actions.

    Si les composants sont soumis à une flexion ou une compression, le programme effectue une interaction. RF-/STEEL EC3 fournit des options pour la détermination des formules d'interaction par les facteurs de la première méthode (Annexe A) ou de la seconde méthode (Annexe B).

    Le calcul au flambement par flexion ne requiert ni l'élancement ni la charge critique élastique du cas de flambement. Le module détermine automatiquement tous les facteurs requis pour la valeur de calcul de la charge de flexion et le moment critique élastique idéal pour chaque barre sur chaque position x de la section. Si nécessaire, vous devez uniquement spécifier les appuis intermédiaires latéraux des barres/ensembles de barres individuels, définissables dans l'une des fenêtres d'entrée.

    Si des barres sont sélectionnées pour la vérification de la résistance au feu dans RF-/STEEL EC3, une autre fenêtre de saisie est disponible dans laquelle vous pouvez entrer des paramètres supplémentaires tels que les types de revêtement ou de revêtement. Les paramètres globaux comprennent le temps requis pour la résistance au feu, la courbe de température et d'autres coefficients. Le rapport d'impression liste tous les résultats intermédiaires et le résultat final de la vérification de la résistance au feu. Il est en outre possible d'imprimer la courbe de température dans le rapport.

  • RF-/STEEL EC3 | Résultats

    Les résultats triés par cas de charge, section, barre, ensemble de barres ou position x sont affichés dans des fenêtres de résultats clairement arrangées. En sélectionnant la ligne de tableau correspondante, vous obtenez des informations détaillées sur le calcul effectué.

    Les résultats comprennent une liste compréhensible de toutes les propriétés de matériau et de section, des efforts internes de calcul et des facteurs de calcul. De plus, il est possible d'afficher la distribution des efforts internes de chaque position x dans une fenêtre graphique séparée.

    Les listes de pièces par barre/par groupe de barres pour les différents types de sections complètent la présentation de résultats détaillée. Pour imprimer les données d'entrée et de résultat, vous pouvez utiliser le rapport d'impression global RFEM/RSTAB.

    Vous pouvez exporter tous les tableaux au format MS Excel afin de poursuivre le traitement de diverses données.

  • RF-/STEEL Plasticity | Calcul et résultats

    La vérification de la résistance de la section considère toutes les combinaisons d'efforts internes.

    Si les sections sont conçues selon la méthode PIF, les efforts internes de la section agissant dans le système des axes principaux relatifs au centroïde ou au centre de cisaillement sont transformés en un système local de coordonnées au centre Web et est orientée dans la direction de la bande.

    Les efforts internes individuels sont distribués sur les semelles supérieure et inférieure ainsi que sur l'âme et les efforts internes limites des parties de section sont déterminés. La capacité portante axiale et la capacité limite de flexion de la section sont déterminées à l'aide des efforts internes restants et comparés à l'effort et au moment existants pour pouvoir absorber les contraintes de cisaillement et les moments de semelle. Si la contrainte de cisaillement ou la résistance de semelle sont dépassées, la vérification ne peut pas être effectuée.

    La méthode du simplexe détermine le facteur d'élargissement plastique à l'aide de la combinaison d'efforts internes pertinente à l'aide du calcul SHAPE-THIN. La valeur réciproque du facteur d'agrandissement représente le rapport de calcul de la section.

    Les sections elliptiques sont analysées en fonction d'une procédure analytique d'optimisation non linéaire afin de déterminer leur capacité en plastique. Cette méthode est similaire à la méthode Simplex. Des cas de calcul séparés permettent une analyse flexible des barres, ensembles de barres et actions sélectionnés, ainsi que des sections individuelles.

    Vous pouvez ajuster les paramètres pertinents pour le calcul, tels que le calcul de toutes les sections selon la méthode du recto.

    Les résultats de la vérification plastique sont affichés dans RF-/STEEL EC3 comme d'habitude. Les tableaux de résultats respectifs incluent les efforts internes, les classes de section, le calcul d'ensemble et d'autres données de résultat.

1 - 10 sur 64

Contactez-nous

Des questions sur nos produits ? Besoin de conseils sur un projet ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal ou sur notre forum international. N'hésitez pas à consulter les nombreuses solutions et astuces de notre FAQ.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Premiers Pas

Premiers pas

Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

Un logiciel performant et efficace

« Je pense que ce logiciel est si performant et efficace qu'on ne mesure pleinement sa puissance qu'après avoir appris à le connaître. »

Des fonctionnalités extraordinaires

« Cela fait plus d'un an que j'utilise les solutions Dlubal et je suis sans cesse impressionné par leurs capacités et leur flexibilité, notamment lorsqu'il s'agit d'effectuer des calculs inhabituels et de répondre aux exigences propres à mes tâches quotidiennes. »

Support 24/7

En plus de notre assistance technique (via le chat Dlubal, par exemple), notre site Web contient de nombreuses ressources pour vous aider à utiliser les produits de Dlubal Software.