Remarques sur la considération des poutres, barres, nervures ou des appuis discontinus sous un plancher en béton armé

Article technique

Selon le chapitre 2.4 du livret 631 du Comité allemand pour le béton armé (DAfStb), le comportement structurel des plafonds change si leur appui continu est interrompu par des murs dans les zones avec des ouvertures. En fonction de la longueur de la zone d'ouverture et de l'épaisseur de la dalle, le plancher doit être analysé d'une certaine manière dans cette zone.

Classification

ln / h < 7 : un ferraillage auxiliaire suffit et il n'est pas utile d'effectuer une vérification supplémentaire. Dans ce cas, l'appui peut être considéré comme continu.

7 < ln / h < 15 : l'ouverture doit être considérée dans la vérification. Cette vérification peut être simplifiée, comme celle donnée au chapitre 2.4.3 du livret 631. La méthode consiste alors à créer une bande porteuse renforcée (poutres, barres et nervures). Il n'est pas nécessaire de considérer la géométrie existante pour le calcul de dalles assisté par ordinateur (à l'aide du logiciel RFEM et du module additionnel RF-CONCRETE).

ln / h > 15 : Une vérification simplifiée à l'aide d'une bande porteuse renforcée (poutres, barres et nervures) n'est pas autorisée. Cette bande doit être considérée via un calcul de dalle assisté par ordinateur (à l'aide du logiciel RFEM et du module additionnel RF-CONCRETE).

Voici deux méthodes pour considérer une bande porteuse renforcée (poutres, barres et nervures) dans RFEM.

Analyse d'une bande porteuse renforcée (poutres, barres et nervures) équivalente

Le calcul peut être effectué sur un système équivalent en considérant une zone d'application de charge et une largeur efficace.

Le résultat maximal de l'application de charge équivaut à une demi-travée (l/2), mais généralement sur un angle de distribution de la charge de 60°.

Si aucune vérification de dalle n'est possible et que la condition 7 < ln / h < 15 est remplie, elle peut être effectuée sur un système équivalent. Cette méthode n'est cependant pas nécessaire pour le calcul dans RFEM. Une poutre résultante est utile si l'on souhaite effectuer une vérification sur la poutre. Une largeur d'intégration correspondant à l'application de la charge peut alors être assignée à la poutre résultante (simplifiée sous forme de distribution continue avec une largeur d'intégration maximale au centre de la travée).

Vérification de la dalle basée sur la géométrie existante

Une vérification de plaque peut être effectuée pour toutes les zones avec ln / h, comme décrit au paragraphe 2.4.3 b) du livret 631 On remarque alors que les résultats de l'armature requise pour le calcul de la dalle dans la zone d'application de la charge et ceux de l'armature déterminée sur le système équivalent (poutre résultante) sont pratiquement identiques.

La distribution de la rigidité constitue un problème pour le calcul de l'armature. Si l'armature est concentrée le long d'une ligne, c'est-à-dire comme une armature de poutre, on peut supposer que la rigidité augmente dans cette zone. Cependant, ce facteur ne doit pas nécessairement être considéré dans le calcul. Si l'on augmente la rigidité de la dalle le long d'une bande, on constate le comportement suivant :

L'armature requise est concentrée dans la zone de la bande, dont la rigidité en flexion a été augmentée de 50 % dans cet exemple. La somme de la distribution complète de l'armature reste cependant quasiment identique. La charge n'augmente pas, mais est répartie différemment et concentrée sur l'élément le plus rigide.

Résumé

Faut-il calculer une bande porteuse (poutres, barres et nervures) sous un plancher en béton armé à l'aide d'une barre ?

Il n'est pas nécessaire d'effectuer une vérification de la poutre pour déterminer l'armature longitudinale requise. Le résultat du calcul de la surface correspond approximativement à la même quantité d'armatures, mais la distribution est différente.

Faut-il augmenter la rigidité de la bande porteuse (poutres, barres et nervures) sous le plancher en raison de l'armature concentrée dans une zone ?

Il n'est pas nécessaire d'augmenter la rigidité, sa distribution dépend de la distribution de l'armature. Si l'armature est concentrée dans la zone de l'appui discontinu, on peut supposer que la rigidité est plus élevée. Par conséquent, c'est également le cas pour le chargement et l'armature requise déterminée. Inversement, la rigidité sera plus faible si l'armature n'est pas concentrée dans la zone de l'appui discontinu.

Mots-Clés

Plancher en béton armé Retombée de poutre Poutre Bande porteuse Appuis de plancher discontinus Ouverture pour une porte Ouverture pour une fenêtre Rigidité

Littérature

[1]   DAfStb-Heft 631-Hilfsmittel zur Schnitgrößenermittlung und zu besonderen Detailnachweisen bei Stahlbetontragwerken

Liens

Laissez un commentaire...

Laissez un commentaire...

  • Vues 878x
  • Mis à jour 28 novembre 2020

Contactez-nous

Avez-vous des questions ou besoin de conseils? Contactez-nous via notre assistance gratuite par e-mail, chat ou forum ou consultez notre FAQ à tout moment.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Conception des barres ADM 2020 dans RFEM

Calcul de barres selon l'ADM 2020 dans RFEM

Webinar 19 janvier 2021 14:00 - 15:00 EST

Formation en ligne | Anglais

RFEM | Formation sur les fonctions de base | USA

Formation en ligne 20 janvier 2021 12:00 - 16:00 EST

RFEM | Formation sur les fonctions de base

Formation en ligne 29 janvier 2021 8:30 - 12:30 CET

Online training | French

Eurocode 3 | Calcul de structures en acier selon l'EN 1993-1-1

Formation en ligne 2 février 2021 9:00 - 13:00 CET

Formation en ligne | Anglais

RFEM pour les étudiants | USA

Formation en ligne 3 février 2021 13:00 - 16:00 EST

Erreurs utilisateur les plus courantes avec RFEM et RSTAB

Erreurs d'utilisation de RFEM et RSTAB les plus courantes

Webinar 4 février 2021 14:00 - 14:45 CET

Formation en ligne | Anglais

RFEM | Acier | USA

Formation en ligne 16 février 2021 9:00 - 12:00 EST

Formations en ligne | Anglais

Eurocode 2 | Structures en béton selon la DIN EN 1992-1-1

Formation en ligne 19 février 2021 8:30 - 12:30 CET

Online training | French

Eurocode 2 | Calcul de structures en béton selon l'EN 1992-1-1

Formation en ligne 23 février 2021 9:00 - 13:00 CET

Online training | French

Eurocode 5 | Calcul de structures en bois selon l'EN 1995-1-1

Formation en ligne 16 mars 2021 9:00 - 13:00 CET

Formations en ligne | Anglais

Eurocode 5 | Structures en bois selon l'EN 1995-1-1

Formation en ligne 17 mars 2021 8:30 - 12:30 CET

Formations en ligne | Anglais

Eurocode 3 | Structures en acier selon la DIN EN 1993-1-1

Formation en ligne 18 mars 2021 8:30 - 12:30 CET

Formation en ligne | Anglais

RFEM | Analyse dynamique | USA

Formation en ligne 23 mars 2021 13:00 - 16:00 EST

Online training | French

RFEM | Fonctions de base

Formation en ligne 13 avril 2021 9:00 - 12:00

RFEM Logiciel principal
RFEM 5.xx

Programme de base

Logiciel de calcul de structures aux éléments finis (MEF) pour les structures 2D et 3D composées de plaques, voiles, coques, barres (poutres), solides et éléments d'assemblage

Prix de la première licence
3 540,00 USD
RFEM Structures en béton
RF-CONCRETE 5.xx

Module additionnel

Vérification des poutres et surfaces (plaques, voiles, structures planes, coques) en béton armé

Prix de la première licence
810,00 USD
RFEM Structures en béton
EC2 for RFEM 5.xx

Extension pour RFEM

Extension pour les modules spécialisés béton armé permettant une vérification selon l'Eurocode 2

Prix de la première licence
360,00 USD