Je souhaite définir un appui linéique avec rupture en traction et absorber la force de traction via un appui nodal sur cette ligne. Pourquoi l'appui linéique subit-il encore une force de traction ?

Réponse

Si les appuis nodaux sont modélisés sur des lignes supportées, cela peut causer des problèmes et des définitions incorrectes. Le message d'avertissement suivant apparaît donc lors du contrôle de plausibilité :


Les appuis linéiques sont traités en interne comme des appuis nodaux sur chaque nœud EF. Si un appui nodal se trouve sur un appui linéique, un nœud EF reçoit alors plusieurs définitions d'appui. Des directions d'appuis définies qui ne correspondent pas ne sont pas déterminantes et le message d'avertissement peut être ignoré. Si les mêmes directions sont définies plusieurs fois, des contradictions apparaissent.
Si un appui linéique est en échec à cause de la traction et que l'appui nodal se trouve sur cette ligne, une force de traction s'exerce dans le nœud EF, qui appartient cependant à l'appui linéique et nodal.


Pour éviter ce problème, une ligne courte sans définition d'appui peut être insérée dans la zone de chaque appui nodal. Il est également utile de modéliser l'appui en traction à l'aide d'une nouvelle barre. La transmission des efforts peut alors être ajustée à l'aide de l'appui de la barre, du type de barre et de la libération de l'extrémité de la barre.


Les rigidités d'appui doivent généralement être dimensionnées de manière réaliste. Dans cet exemple, les appuis rigides ont été considérés comme une simplification.

Mots-clés

Appui linéique Appui nodal Non-linéarité

Téléchargements

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal, sur notre forum international ou envoyez-nous votre question via notre formulaire en ligne.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

RFEM Logiciel principal
RFEM 5.xx

Programme de base

Logiciel de calcul de structures aux éléments finis (MEF) pour les structures 2D et 3D composées de plaques, voiles, coques, barres (poutres), solides et éléments d'assemblage

Prix de la première licence
3 540,00 USD
RSTAB Logiciel principal
RSTAB 8.xx

Programme de base

Logiciel de calcul de structures filaires composées de charpentes, poutres et treillis. Il permet d'effectuer le calcul linéaire et non-linéaire et de déterminer les efforts internes, déformations et réactions d'appui

Prix de la première licence
2 550,00 USD