Foire Aux Questions (FAQs)

Rechercher dans la FAQ

Show Filter Hide Filter





Support 24/7

En plus de notre assistance technique (via le chat Dlubal, par exemple), notre site Web contient de nombreuses ressources pour vous aider à utiliser les produits de Dlubal Software.

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

  • Réponse

    Veuillez vérifier comment ces articulations de ciseaux ont été définies dans le fichier RSTAB 8.

    Afin de considérer correctement la fonction de l'articulation de ciseaux, une articulation de ciseaux du même type doit être définie aux extrémités de barre des deux barres qui « touchent » un nœud. Si ce n'est pas le cas, le message d'erreur ci-contre s'affiche.

    Figure 01 - Message pendant l'import/export avec des articulations de ciseaux mal définies

    Si vous recevez ce message d'erreur à l'ouverture d'un fichier RSTAB 8 dans RFEM 5, cela peut entraîner des problèmes de calcul. La structure peut par exemple devenir instable à cause d'une articulation déjà définie de manière incorrecte dans RSTAB 8.

    Le problème doit donc être résolu dans le fichier RSTAB 8 ou dans le modèle RFEM après l'importation.

  • Réponse

    La bibliothèque de sections de RFEM et RSTAB vous permet d'importer une liste de sections paramétrées dans la bibliothèque de sections définie par l'utilisateur à l'aide de la fonction « Importer le tableau de sections à partir d'un fichier ».


    Figure 01 - Importation d'un tableau de sections à partir d'un fichier

    Pour ce faire, la forme de la section à importer doit être compatible avec une forme qui peut déjà être paramétrée dans la bibliothèque des sections Dlubal (ou tableau des sections). Cette forme de section détermine ensuite le type et l'ordre des paramètres d'importation.

    Pour importer un tableau de sections défini par l'utilisateur, procédez comme suit :

    1. Dans la bibliothèque de sections Dlubal, recherchez un tableau de sections compatible avec celui que vous souhaitez importer.

      Les types de section paramétrables (à parois minces, épaisses et en bois) définissent ici directement dans les champs de saisie (du haut vers le bas) les paramètres nécessaires pour une importation dans le bon ordre.

      Figure 02 - Paramètres et liste de sections paramétrées de manière régulière

      Pour les types de sections laminées, les paramètres sont disponibles grâce la fonction « Entrée paramétrique ».

      Figure 03 - Paramètres et liste de sections laminées paramétrées

    2. Créez un tableau CSV pour le tableau de sections à importer. Ce tableau CSV décrit à chaque ligne une section unique à l'aide des paramètres « Nom » et « Paramètres de forme » en fonction de la liste et de l'ordre des paramètres définis précédemment.

      Les paramètres de forme doivent être définis en mm.

      Figure 04 - Création d'un fichier CSV

      Pour des raisons d'affichage des données, les noms des différentes sections dans le fichier CSV doivent commencer par le même fragment de texte que le nom du fichier CSV lui-même. Ainsi, le nouveau tableau des sections dans RFEM ou RSTAB porte le nom du fichier CSV.

    3. Importez le fichier CSV avec le tableau de sections utilisé dans la bibliothèque de sections défini par l'utilisateur.

      Figure 05 - Importation d'un tableau de sections

    4. Vous pouvez utiliser les sections du tableau des sections nouvellement importé dans vos modèles.

      Figure 06 - Utilisation du nouveau tableau de sections défini par l'utilisateur

  • Réponse

    Une fois l'interface installée, la barre d'outils RFEM5 est à la disposition de l'utilisateur. Les composants correspondants permettent de contrôler l'exportation vers RFEM. Pour ce faire, il vous suffit de les déposer dans l'interface de programmation par glisser-déposer. L'importation depuis RFEM est impossible.


    La connexion entre Grasshopper et RFEM est activée via l'option « Composant COM RFEM 5 ». Une fois que ce composant contenant les informations géométriques est activé, l'exportation est lancée. Cette opération requiert un fichier RFEM ouvert. Il est recommandé d'utiliser un fichier vide car l'exportation écrase toutes les informations. Il n'y a pas de mécanisme de mise à jour actuellement implémenté. La «Liste de valeurs» permet de définir l'unité avec laquelle la géométrie est décrite. Les modifications des tolérances ne sont généralement nécessaires que si des points ont été définis très proches les uns des autres. Le numéro à enregistrer pour cela peut être entré via un «Panneau».
    Le « Composant de barre RFEM 5 » permet à l'utilisateur d'ajouter des informations à la géométrie (lignes, courbes). Ces informations sont considérées lors de l'exportation vers RFEM afin que les barres puissent être créées. Le nom du matériau et la section doivent être entrés dans une zone de texte (panneau). La rotation de la barre peut être définie à l'aide d'un « Curseur numérique » dans [rad]. Pour définir des articulations de barre, il est nécessaire de charger le «Composant de charnière de barre RFEM 5». L'entrée se compose de 6 degrés de liberté qui peuvent être contrôlés individuellement. Pour la libération d'un degré de liberté, la valeur «0» doit être définie, des constantes de ressort sont attendues dans les unités [N/m] ou [Nm/rad]. Un changement d'unité n'est pas possible. Les non-linéarités ne peuvent actuellement pas être contrôlées.
    Le « Composant de surface RFEM 5 » doit être utilisé de manière analogue au composant « Barre ». L'entrée géométrique nécessite une surface. Le matériau peut y être fixé à l'aide d'un «panneau». L'épaisseur de la surface peut être définie à l'aide d'un curseur numérique en [m]. Le type de rigidité de la surface peut être contrôlé à l'aide d'une « Liste de valeurs » avec des types prédéfinis.
    Les appuis nodaux peuvent être créés à l'aide du «Composant d'appui nodal RFEM 5». Sur la page Entrée, vous pouvez définir les points à supporter. Dans ce cas, il est recommandé d'utiliser des nœuds de définition de surfaces ou de lignes déjà existants. Les 6 degrés de liberté peuvent être contrôlés. La valeur «0» signifie une libération dans la direction correspondante, «-1» un appui fixe. Les constantes de ressort peuvent être définies de la même manière que les articulations de barre.


    Le fichier Grasshopper issu du graphique est disponible au téléchargement ci-dessous. Il suffit d'activer le «Composant COM RFEM 5».

  • Réponse

    L'utilisation de cette interface est très simple. Une fois l'installation effectuée, la barre d'outils Dlubal est disponible dans Rhino. Deux nouvelles icônes (Exportation et Importation) sont donc visibles.



    L'importation permet d'importer des données de RFEM dans Rhino. Le modèle RFEM est toujours importé sous forme complète. Aucune mise à jour ne doit être effectuée dans ce cas : les données sont ajoutées à la structure existante.
    L'exportation permet d'exporter des données de Rhino vers RFEM. Par défaut, la structure complète est exportée. Si vous souhaitez uniquement exporter des parties d'une structure, sélectionnez-les avant de procéder à l'exportation. Pour ce faire, vous devez lancer RFEM et créer un fichier d'exportation. Veuillez noter que la procédure d'exportation écrase toutes les données existantes du fichier ouvert. Il est donc recommandé d'ouvrir un fichier vide.

  • Réponse

    Lorsque vous importez des charges provenant des réactions d'appui d'un autre fichier RFEM, vous pouvez sélectionner le type de distribution de charge. Les options « Constante » et « Polygonale » sont disponibles.
  • Réponse

    Les sections créées avec SHAPE-THIN peuvent être importées via la bibliothèque de sections. Pour ce faire, cliquez sur le bouton « Importer la section du programme SHAPE-THIN » de la boîte de dialogue « Nouvelle section » (Figure 01).

    Les répertoires suivants sont affichés dans la boîte de dialogue « Importer la section du programme SHAPE-THIN » (Figure 02) :

    • tous les répertoires inclus dans le gestionnaire de projet de RFEM 5, RSTAB 8, SHAPE-THIN 8, etc.
    • tous les répertoires inclus dans le gestionnaire de projet des versions précédentes due SHAPE-THIN (SHAPE-THIN 7, par exemple)

    Utilisez le bouton « Rechercher une section SHAPE-THIN » (Figure 03) pour rechercher dans les répertoires des sections qui ne sont pas dans le gestionnaire de projet. Le répertoire sélectionné est ensuite ajouté à la liste des répertoires de la section « Importer la section du programme SHAPE-THIN ».

    La section souhaitée peut être sélectionnée et importée depuis le répertoire correspondant. Veuillez noter que les sections doivent être calculées et enregistrées dans SHAPE-THIN avant de pouvoir charger les valeurs de section. Chaque section doit être importée individuellement.

    Chacune est importée dans la bibliothèque de sections définies par l'utilisateur lors de l'importation d'une section SHAPE-THIN dans RSTAB/RFEM. Les sections définies par l'utilisateur peuvent être importées à l'aide du bouton « Charger les sections enregistrées sauvegardées par l'utilisateur » de la bibliothèque de sections (Figure 04). Si vous souhaitez mettre à jour la section dans la bibliothèque de sections définie par l'utilisateur, importez à nouveau la section modifiée. Cliquez sur « Oui » dans la fenêtre qui s'affiche alors (voir la Figure 05).

    La vidéo ci-contre montre comment la section BRIDGE du dossier Exemples dans le gestionnaire de projet est importée. Puis, la section Exemple-1 est importée à partir du répertoire Bureau qui n'est pas lié au gestionnaire de projet. Les sections sont désormais disponibles dans la bibliothèque de sections définies par l'utilisateur. À titre d'exemple, la section Exemple-1 est supprimée dans RFEM et réinsérée dans la bibliothèque de sections personnalisée. Puis, nous montrons comment la section Exemple-1 est modifiée en SHAPE-THIN et réimportée dans RFEM.

  • Réponse

    Le module RX-LINK est nécessaire pour l'importation de fichiers *.igs ou *.stp (STEP) (voir la Figure 01). L'exportation n'est actuellement pas possible.

    Il est également possible d'importer un modèle à l'aide de l'option CAO/BIM. Elle peut être activée après avoir sélectionné le fichier à importer dans l'onglet Options de la boîte de dialogue « Nouveau modèle - Données de base » (voir la Figure 02). Cette option permet de convertir directement les éléments géométriques en barres, surfaces ou solides après l'importation (voir la Figure 03).

  • Réponse

    SolidWorks fournit actuellement des sorties via les interfaces IGES et STEP, qui peuvent être importées par nos logiciels, mais pas exportées. L'option CAD/BIM doit être activée pour effectuer facilement cette opération (voir les liens ci-dessous).

    Il est également possible d'échanger des données via des fichiers DXF. RFEM peut également exporter ou importer des structures et surfaces 3D.

  • Réponse

    Oui, cette opération possible.


    RF-STABILITY (ou RSBUCK dans RSTAB 8) peut être utilisé pour déterminer les longueurs efficaces d'une structure et d'une charge particulière.



    Elles peuvent ensuite être importées dans RF-/TIMBER Pro dans la boîte de dialogue « Longueurs efficaces ».

  • Réponse

    Les barres courbes sont décrites par les surfaces enveloppantes extérieures du programme Cadwork et de nombreux autres programmes de CAO. L'importation directe via les barres n'est donc pas possible.

    La barre doit donc être importée du programme de CAO au format .sat (format de texte standard Acis) ou .ifc comme surface dans RFEM, puis modifiée à nouveau pour redevenir une barre.
    Lorsque vous utilisez le format .sat, vous devez sélectionner la version 7.0 dans cadwork.

    La vidéo ci-contre montre les deux options avec le logiciel Cadwork.

1 - 10 sur 24

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal, sur notre forum international ou envoyez-nous votre question via notre formulaire en ligne.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Premiers Pas

Premiers pas

Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

Simulation des flux d'air et génération des charges de vent

Le programme autonome RWIND Simulation vous permet de simuler les flux de vent sur des structures simples et complexes à l'aide d'une soufflerie numérique.

Les charges de vent générées qui agissent sur ces objets peuvent être importées dans RFEM et RSTAB.

Un excellent service de support technique

««Nous vous remercions pour vos précieuses informations.

Je voudrais féliciter votre équipe technique. Je suis toujours impressionné par la rapidité et la professionnalité de ces réponses. J'ai utilisé de nombreux logiciels sous contrat de support dans le domaine de l'analyse de structures, mais votre support est de loin le meilleur. "