Foire Aux Questions (FAQs)

Rechercher dans la FAQ

Show Filter Hide Filter





Support 24/7

En plus de notre assistance technique (via le chat Dlubal, par exemple), notre site Web contient de nombreuses ressources pour vous aider à utiliser les produits de Dlubal Software.

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

  • Réponse

    La bibliothèque de sections de RFEM et RSTAB vous permet d'importer une liste de sections paramétrées dans la bibliothèque de sections définie par l'utilisateur à l'aide de la fonction « Importer le tableau de sections à partir d'un fichier ».


    Figure 01 - Importation d'un tableau de sections à partir d'un fichier

    Pour ce faire, la forme de la section à importer doit être compatible avec une forme qui peut déjà être paramétrée dans la bibliothèque des sections Dlubal (ou tableau des sections). Cette forme de section détermine ensuite le type et l'ordre des paramètres d'importation.

    Pour importer un tableau de sections défini par l'utilisateur, procédez comme suit :

    1. Dans la bibliothèque de sections Dlubal, recherchez un tableau de sections compatible avec celui que vous souhaitez importer.

      Les types de section paramétrables (à parois minces, épaisses et en bois) définissent ici directement dans les champs de saisie (du haut vers le bas) les paramètres nécessaires pour une importation dans le bon ordre.

      Figure 02 - Paramètres et liste de sections paramétrées de manière régulière

      Pour les types de sections laminées, les paramètres sont disponibles grâce la fonction « Entrée paramétrique ».

      Figure 03 - Paramètres et liste de sections laminées paramétrées

    2. Créez un tableau CSV pour le tableau de sections à importer. Ce tableau CSV décrit à chaque ligne une section unique à l'aide des paramètres « Nom » et « Paramètres de forme » en fonction de la liste et de l'ordre des paramètres définis précédemment.

      Les paramètres de forme doivent être définis en mm.

      Figure 04 - Création d'un fichier CSV

      Pour des raisons d'affichage des données, les noms des différentes sections dans le fichier CSV doivent commencer par le même fragment de texte que le nom du fichier CSV lui-même. Ainsi, le nouveau tableau des sections dans RFEM ou RSTAB porte le nom du fichier CSV.

    3. Importez le fichier CSV avec le tableau de sections utilisé dans la bibliothèque de sections défini par l'utilisateur.

      Figure 05 - Importation d'un tableau de sections

    4. Vous pouvez utiliser les sections du tableau des sections nouvellement importé dans vos modèles.

      Figure 06 - Utilisation du nouveau tableau de sections défini par l'utilisateur

  • Réponse

    Les sections créées avec SHAPE-THIN peuvent être importées via la bibliothèque de sections. Pour ce faire, cliquez sur le bouton « Importer la section du programme SHAPE-THIN » de la boîte de dialogue « Nouvelle section » (Figure 01).

    Les répertoires suivants sont affichés dans la boîte de dialogue « Importer la section du programme SHAPE-THIN » (Figure 02) :

    • tous les répertoires inclus dans le gestionnaire de projet de RFEM 5, RSTAB 8, SHAPE-THIN 8, etc.
    • tous les répertoires inclus dans le gestionnaire de projet des versions précédentes due SHAPE-THIN (SHAPE-THIN 7, par exemple)

    Utilisez le bouton « Rechercher une section SHAPE-THIN » (Figure 03) pour rechercher dans les répertoires des sections qui ne sont pas dans le gestionnaire de projet. Le répertoire sélectionné est ensuite ajouté à la liste des répertoires de la section « Importer la section du programme SHAPE-THIN ».

    La section souhaitée peut être sélectionnée et importée depuis le répertoire correspondant. Veuillez noter que les sections doivent être calculées et enregistrées dans SHAPE-THIN avant de pouvoir charger les valeurs de section. Chaque section doit être importée individuellement.

    Chacune est importée dans la bibliothèque de sections définies par l'utilisateur lors de l'importation d'une section SHAPE-THIN dans RSTAB/RFEM. Les sections définies par l'utilisateur peuvent être importées à l'aide du bouton « Charger les sections enregistrées sauvegardées par l'utilisateur » de la bibliothèque de sections (Figure 04). Si vous souhaitez mettre à jour la section dans la bibliothèque de sections définie par l'utilisateur, importez à nouveau la section modifiée. Cliquez sur « Oui » dans la fenêtre qui s'affiche alors (voir la Figure 05).

    La vidéo ci-contre montre comment la section BRIDGE du dossier Exemples dans le gestionnaire de projet est importée. Puis, la section Exemple-1 est importée à partir du répertoire Bureau qui n'est pas lié au gestionnaire de projet. Les sections sont désormais disponibles dans la bibliothèque de sections définies par l'utilisateur. À titre d'exemple, la section Exemple-1 est supprimée dans RFEM et réinsérée dans la bibliothèque de sections personnalisée. Puis, nous montrons comment la section Exemple-1 est modifiée en SHAPE-THIN et réimportée dans RFEM.

Réponse

La vérification du béton armé dans SHAPE-THIN doit être activée dans les données de base du module. Dès que le calcul est activé, il est possible de définir ses paramètres dans un onglet distinct (Figure 01).

Il existe trois types de calcul :

Diagramme de contrainte-déformation (exemple 01) :
Un rapport de calcul existant est déterminé en entrant les efforts internes

Sécurité prévue (exemple 02) :
Une sécurité est déterminée en fonction de l'état de rupture (utilisation = 100 %).

Vérification (exemple 03) :
Vous pouvez augmenter les armatures dans le calcul en entrant un diamètre maximal et minimal ou une armature minimale et maximale.

Quelle que soit la méthode utilisée, vous devez préciser la position de l'armature et l'effort interne agissant (Figure 02).
  • Réponse

    Il est possible que la base de données de profils personnalisée EigProf.dat soit manquante sur votre ordinateur ou endommagée. Veuillez ouvrir l'onglet « Répertoires de données » des options du programme et sélectionner la catégorie « Bibliothèque de sections définie par l'utilisateur ».

    Ouvrez le répertoire affiché et vérifiez si le fichier EigProf.dat est disponible. Si c'est le cas, veuillez le renommer.

    cette opération est possible.

    Si le chemin contenant le fichier dans les options du programme ne correspond pas au chemin par défaut de RFEM 5.xx «C: \ ProgramData \ Dlubal \ RFEM 5.xx \ General Data \ EigProf.dat», définissez ce chemin par défaut dans le programme options.

  • Réponse

    Dans SHAPE-THIN, vous pouvez connecter des sections partielles indépendantes à l'aide d'éléments « nuls ». Vous disposez ainsi d'une section complète et à utiliser dans RSTAB ou RFEM pour vos calculs.
    Éléments nuls :
    Une épaisseur t doit être assignée à chaque élément. Cette valeur représente l'épaisseur réelle de la section pour le transfert complet des actions normales.
    De plus, l'épaisseur efficace t * contrôle le transfert de cisaillement pour les fixations « artificielles » d'épaisseur t = 0. Ces éléments nuls servent à créer une connexion rigide entre deux éléments qui n'ont pas de nœud commun. La définition d'une épaisseur de cisaillement t* > 0 est requise pour les éléments nuls qui ne sont pas affectés par des éléments normaux (t> 0) sur toute leur longueur.
  • Réponse

    Dans RF-/STEEL, les contraintes sont calculées au niveau des points de contrainte de la section. Les points de contrainte enregistrés pour la section peuvent être affichés dans ses détails. Pour la section représentée sur la Figure 01, les points de contrainte sont définis le long de la section. Ainsi, les points de contrainte (ici les points de contrainte 1 et 9) sont également disponibles sur les courbes.
    Dans SHAPE-THIN, vous ne pouvez calculer que les contraintes sur les éléments. Il n'est pas possible de calculer les contraintes au niveau des éléments ponctuels avec lesquels les irrégularités dans la géométrie de la section (congés, etc.), sont représentées. Les points de contrainte de la section SHAPE-THIN sont représentés sur la Figure 02. Ainsi, des sections avec des éléments ponctuels peuvent présenter des contraintes légèrement différentes en raison des différents points de contrainte.
    En outre, SHAPE-THIN donne la possibilité de calculer les contraintes pour le bord de l'élément le moins favorable ou uniquement pour les lignes centrales de l'élément. Dans RF-STEEL, les contraintes sont calculées exclusivement sur les points de contrainte.
  • Réponse

    Cette section est une section en I paramétrée, qui peut donc être entrée dans la bibliothèque des sections. En plus des sections paramétriques à parois minces (voir la Figure 01) pour lesquelles des informations sur la soudure sont généralement requises, les sections paramétrées se basent sur les sections laminées.

    Il est possible de paramétrer certaines sections laminées (voir la Figure 02). Vous pouvez ainsi définir les paramètres pour le rayon de la courbe, l'épaisseur de la semelle et l'épaisseur de l'âme. Pour éviter l'ouverture de l'interface utilisateur des paramètres de section en cas de modification, vous pouvez également ajuster les dimensions de la section directement dans la zone de texte de celle-ci. Si une modification a été apportée, la section est mise à jour immédiatement en arrière-plan.
  • Réponse

    Il est préférable de définir les structures de la société Lignotrend à l'aide sections composées pour les barres.

    De plus amples informations sont disponibles dans cet article de notre base de connaissance.
  • Réponse

    Il est possible d'utiliser DuenQ pour modéliser les sections et pour effectuer une analyse des contraintes dans DuenQ ou, par exemple, dans RSTAB avec STEEL.

    Le module FE-LTB peut être utilisé pour l'analyse de stabilité de sections générales. Les modules tels que STEEL EC3 dépendent de la norme correspondante, ce qui peut poser problème pour les sections personnalisées. Dans ce cas, ils ne sont souvent pas couverts par la norme et l'analyse de stabilité n'est valable que pour certaines sections.

    Vous pouvez également travailler avec FE-LTB pour des sections composées de plusieurs matériaux (sections hybrides). La rigidité d'une telle section créée dans DuenQ peut être affichée dans RFEM, mais il n'y a pas de possibilité de calcul de contrainte. L'approche serait donc la suivante:

    1. Création d'une section dans DuenQ

    2. Charger la section dans RFEM et définir correctement le matériau de référence

    3. Utilisez FE-LTB pour calculer les efforts internes

    4. DuenQ réalise des analyses de contraintes

  • Réponse

    [NOT_TRANSLATED] [NOT_TRANSLATED] Une fois entrées, les contraintes dans le module additionnel STEEL peuvent être accentuées à ces points de section

  • 1 - 10 sur 30

    Contactez-nous

    Contactez-nous

    Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?
    Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal, sur notre forum international ou envoyez-nous votre question via notre formulaire en ligne.

    +33 1 78 42 91 61

    info@dlubal.fr

    Premiers Pas

    Premiers pas

    Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

    Simulation des flux d'air et génération des charges de vent

    Le programme autonome RWIND Simulation vous permet de simuler les flux de vent sur des structures simples et complexes à l'aide d'une soufflerie numérique.

    Les charges de vent générées qui agissent sur ces objets peuvent être importées dans RFEM et RSTAB.

    Un excellent service de support technique

    ««Nous vous remercions pour vos précieuses informations.

    Je voudrais féliciter votre équipe technique. Je suis toujours impressionné par la rapidité et la professionnalité de ces réponses. J'ai utilisé de nombreux logiciels sous contrat de support dans le domaine de l'analyse de structures, mais votre support est de loin le meilleur. "