Foire Aux Questions (FAQs)

Rechercher dans la FAQ




Support 24/7

En plus de notre assistance technique (via le chat Dlubal, par exemple), notre site Web contient de nombreuses ressources pour vous aider à utiliser les produits de Dlubal Software.

Newsletter

Recevez régulièrement des informations telles que nos actualités, conseils pratiques, événements, offres et bons d'achat.

  • Réponse

    Les journaux ou les fichiers journaux d'une installation se trouvent sous le chemin suivant:

    C: \ Users \ Public \ Documents \ Dlubal \ Logs

  • Réponse

    Le type de barre «Rigidité» est disponible dans ce cas. Vous pouvez spécifier les rigidités de barre directement dans une boîte de dialogue que vous ouvrez à l'aide du bouton [Modifier]. Ainsi, l'attribution d'une section n'est pas nécessaire.
  • Réponse

    Dans nos programmes, nous utilisons les polices du système d'exploitation.

    Vous devez modifier la région dans le Panneau de configuration du système d'exploitation. Redémarrez l'ordinateur. Les textes doivent être affichés correctement.

  • Réponse

    Pour les structures de barre irrégulières, les générateurs de charge «À partir de la charge surfacique sur les barres via le plan» ou avec les «Cellules» peuvent être utiles. Cependant, les deux fonctions supposent que les nœuds des barres sont dans un seul plan. Dans les paramètres des générateurs de charge, vous pouvez augmenter les tolérances pour que les nœuds détectent également les nœuds situés à l'extérieur du plan (voir la Figure 01). En interaction avec les «lignes fictives», il est possible de charger des structures encore plus complexes.
  • Réponse

    Vous pouvez ajuster la colonne individuellement selon vos souhaits.
    Accédez à la barre d'outils et cliquez avec le bouton droit de la souris dans la zone grisée vide. Puis, allez dans «Personnaliser».
    Cliquez sur la fenêtre Description de cas de charge pour la mettre en surbrillance en noir.
    Vous pouvez maintenant aller au bord droit de la fenêtre et l'étendre.

  • Réponse

    Le frottement représente une non-linéarité et ne peut donc être modifié que via l'interface de l'articulation de libération de la fin de barre.

    La libération de fin de barre doit d'abord être créée, si elle n'est pas déjà disponible. Ensuite, l'interface IMemberHinge est amené à la sortie de fin de membre et à la non - linéarité (ici IFriction). Puis , vous pouvez utiliser les méthodes GetData et SetData pour modifier les données (ici Friction ):

    Sub SetMemberHingeFriction ()

    Modèle Dim As RFEM5.model
    Set model = GetObject (, "RFEM5.Model")
    model.GetApplication.LockLicense

    Sur erreur GoTo e

    Données variables comme IModelData
    Data = model.GetModelData

    Dim articulation (0 à 0) comme RFEM5.MemberHinge

    articulation (0) .No = 1
    articulation (0) .RotationConstanteX = 1
    articulation (0) .RotationConstanteY = 2
    articulation (0) .RotationConstanteZ = 3
    articulation (0) .TranslationalConstantX = 4
    articulation (0) .TranslationalConstantY = 5
    articulation (0) .TranslationalConstantZ = 6
    hinge (0) .Comment = "Articulation de barre 1"
        
    charnière (0) .TranslationalNonlinearityX = FrictionAType

    Données.PréparerModification
    Données.SetMemberHinges hing
    Données.FinishModification
        
    'Obtenir une interface pour la barre'
    Dim imemhing As IMemberHinge
    Imemhing = data.GetMemberHinge (1, AtNo)
        
    'Obtenir une interface pour la non-linéarité'
    IFriction
    Définir iFric = imemhing.GetNonlinearity (AlongAxisX)
        
    «Obtenir des données de friction»
    Friction lente comme un frottement
    fric = iFric.GetData
        
    fric.Coefficient1 = 0.3
        
    'Définir les données de friction
    Données.PréparerModification
    Friction iFric.SetData
    Données.FinishModification
        
        
    e: If Err.Number <> 0 Then MsgBox Err.Description ,, Err.Source

    Définir les données = Rien
    model.GetApplication.UnlockLicense
    Définir le modèle = Rien

    End Sub


    Pour Coefficient Vy + Vz, Coeffcient2 est utilisé pour définir le second coefficient. Le ressort de translation dans la boîte de dialogue Friction est contrôlé par le ressort de translation de l'articulation de barre de semelle. Dans le cas concret, il s'agit de TranslationalConstantX pour la direction x (voir la Figure 01).

  • Réponse

    Le nouveau programme autonome RWIND Simulation vous offre les options de simulation de vent et de génération de charges de vent. Ces possibilités peuvent être utilisées de manière optimale avec le logiciel d' analyse structurale par éléments finis RFEM ou le logiciel d'analyse de portiques RSTAB .

    Entrée
    L'importation directe de modèles à partir de RFEM ou de RSTAB permet de définir les paramètres pertinents des directions de vent à analyser à l'aide de profils de vent dépendant de la hauteur à partir d'une norme de vent. Les cas de charge correspondants sont définis avec les paramètres définis globalement.

    Sans RFEM ou RSTAB, la simulation RWIND peut être exécutée manuellement. Les données peuvent être importées à partir de graphiques vectoriels STL.

    L'importation de terrains et de bâtiments de l'environnement dans la simulation est également possible à partir de fichiers STL.

    En échangeant des données entre RFEM ou RSTAB et RWIND Simulation , vous pouvez facilement utiliser les résultats d' analyse de vent comme cas de charge dans votre environnement de travail RFEM ou RSTAB habituel.

    Services de simulation RWIND
    • Analyse 3D de l'écoulement des fluides incompressibles avec le solveur OpenFoam
    • Importation directe de modèles de fichiers RFEM ou RSTAB ou STL
    • Modification du modèle en toute simplicité par glisser-déposer et grâce aux aides à l'ajustement graphique
    • Correction automatique de la topologie du modèle à l'aide d'un maillage spécifique
    • Possibilité d'ajouter des objets provenant de l'environnement du modèle (bâtiments, terrain, etc.)
    • Profils de vitesse dépendant de la hauteur selon la norme
    • Modèles de turbulence k-epsilon et k-omega
    • Maillage automatique ajusté à la profondeur de détail sélectionnée
    • Calcul effectué parallèlement en tirant le meilleur parti des capacités des processeurs multi-cœurs
    • Résultats des simulations basse résolution (un million de cellules max.) disponibles en quelques minutes
    • Résultats des simulations moyenne et haute résolution (un à dix millions de cellules max.) disponibles en quelques minutes
    • Affichage graphique des résultats dans les plans « clipper/slicer » (champs scalaires et vectoriels)
    • Affichage graphique des flux d'air et de leur écoulement sous forme d'animation
    Veuillez contacter le service commercial pour plus d'informations.
  • Réponse

    Le paramètre «Nombre de divisions de barres pour les diagrammes de résultats» est défini dans «Paramètres de calcul globaux».



    Cette valeur est prédéfinie sur «10» par défaut.

    Si des barres de longueurs très différentes sont utilisées dans un modèle, il est possible que la valeur prédéfinie «10» soit trop petite. Par exemple, le diagramme des moments paraboliques ne s'affiche pas correctement pour les barres les plus courtes.


    Pour éviter le problème, entrez une valeur plus élevée, par exemple: Entrez «50», par exemple.


    Ainsi, un diagramme de moment parabolique est également affiché sur les barres les plus courtes.


    La longueur des sections est obtenue à partir de la longueur de la barre la plus longue de la structure divisée par le nombre défini de divisions de barre. La division plus fine des barres s'applique à tous les éléments du modèle.


  • Réponse

    Le contenu du rapport d'impression peut être modifié dans la boîte de dialogue «Sélection du rapport d'impression».

    Dans le rapport d'impression ouvert, utilisez le menu Edition → Sélectionner, le bouton de la barre d'outils ou le menu contextuel du rapport d'impression (voir la Figure 1). Vous pouvez également utiliser le menu contextuel du Navigateur de projet - Données pour ouvrir la boîte de dialogue sans ouvrir le rapport d'impression (Figure 2)

    Dans la sélection globale, vous pouvez sélectionner les chapitres à afficher dans le rapport d'impression (voir la Figure 3). Si vous décochez une case, le registre de détails correspondant disparaît.

    Dans les onglets Données du modèle, Cas de charge et Combinaisons, Charges et Résultats, vous pouvez sélectionner les tableaux correspondants dans la section «Tables à afficher» (Figure 4).

    Vous pouvez également supprimer des chapitres du rapport d'impression ouvert à l'aide du menu contextuel. Pour ce faire, sélectionnez les chapitres correspondants puis sélectionnez la commande «Supprimer du rapport» dans le menu contextuel (Figure 5). Utilisez la boîte de dialogue «Sélection du rapport d'impression» pour insérer le (s) chapitre (s).

  • Réponse

    Il n'existe actuellement aucun moyen direct de déterminer la charge de claquage. Il est important qu'il y ait plusieurs états différents et qu'il puisse y avoir plusieurs charges de rupture locales.

    Vous pouvez assigner des incréments de charge à une structure et afficher rétroactivement les incréments de charge individuels et ainsi trouver un facteur de charge proche d'une panne (en fonction du nombre d'incréments de charge).

    Dans le modèle ci-dessous, 20 incréments de charge et la sauvegarde des résultats intermédiaires ont été définis (Figure 01). La Figure 02 affiche l'étape de charge 10 comme le dernier incrément de charge avant la rupture et la Figure 03 le premier pas de charge après la rupture, où la déformation est nettement plus élevée.

1 - 10 sur 880

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous n'avez pas trouvé réponse à votre question ?
Contactez notre assistance technique gratuite par e-mail, via le chat Dlubal, sur notre forum international ou envoyez-nous votre question via notre formulaire en ligne.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

Premiers Pas

Premiers pas

Ici vous trouverez quelques trucs et astuces pour faciliter votre prise en main des logiciels de calcul de structure RFEM et RSTAB.

Un excellent service de support technique

« Mes compliments à l’équipe du support technique

J’aimerais vous remercier pour votre aide qui m’a été précieuse. Je suis toujours impressionné par la vitesse et la qualité des réponses fournies à mes questions. Je dispose de plusieurs contrats de service avec des acteurs du domaine du calcul de structure, mais votre support technique est de loin le meilleur. »