Considération des excentrements de barre et de surface

Article technique

Les excentrements peuvent être utiles dans le cas d’une décalage parallèle du plan des barres et surfaces structurels, ou dans le cas de l’application d’un décalage normal des barres.

Figure 01 – Excentrements

Excentrement des surfaces

Les surfaces peuvent être déplacées dans l’axe local z dans l’onglet « Appuis / Excentrement » de la boîte de dialogue « Modifier la surface ». Par exemple, un déplacement est nécessaire pour une plaque à épaisseur variable, mais que la surface reste 2D. Dans ce cas, une nouvelle surface avec épaisseur supérieure est entrée et intégrée dans la plaque plus fine, puis l’excentrement est défini.

Figure 02 – Excentrement de surface

Excentrement des barres

Les barres peuvent être définies dans l’onglet « Options » de la boîte de dialogue « Modifier la barre ». Dans la boîte de dialogue « Modifier l’excentrement de barre », des décalages absolus et relatifs sont disponibles.

Vous pouvez sélectionnez un décalage absolu par rapport au système d’axe global ou local (axe de barre) et entrer l’excentrement comme distance absolue à la ligne de système précédemment utilisée.

Dans le cas d’un décalage relatif, vous pouvez définir l’excentrement de barre selon une section individuelle et le composant structurel adjacent (barre ou surface).

De plus, il est possible de sélectionner le décalage normal automatique à partir des barres adjacentes.

Figure 03 – Excentrements de barre

Considération des excentrements dans le calcul

Les excentrements ne doivent pas être utilisés pour un rendu réaliste car ils affectent également la déformation et les efforts internes.

Si l’excentrement est entré pour une surface, imaginez le modèle analytique comme boîte à chaussures : des surfaces rigides quasi-invisibles sont formées pour toutes les lignes de contour qui sont fixées de manière rigide à la surface parent. La hauteur de la boîte à chaussures correspond à l’excentrement défini. Ainsi, l’excentrement ne doit être appliqué qu’aux surfaces intérieures et non aux surfaces avec bords libres. Autrement, les moments de maintien ont lieu sur les bords libres. Les résultats sont affichés à l’altitude d’origine.

Figure 04 – Modèle analytique de surface excentrée

Tout comme dans le modèle analytique des surfaces, une connexion au nœud d’origine est créée en arrière-plan dans le cas d’excentrements de barre. Ainsi, les barres peuvent également obtenir des moments sur ses bords à cause de l’excentrement.

Figure 05 – Modèle analytique de barre excentrée

Dans RFEM il est possible de contrôler la position de n’importe quelle articulation de barre existante combinée à l’excentrement. Par défaut, ces articulations sont situées dans le système d’axe décalé. Toutefois, si l’articulation doit être appliquée au nœud d’origine, vous pouvez la définir séparément pour le début et la fin de barre.

Figure 06 – Position de l’articulation de barre

Téléchargements

Liens

Contactez-nous

Contactez-nous

Vous avez des questions relatives à nos produits ? Vous avez besoin de conseils pour votre projet en cours ? Contactez-nous ou visitez notre FAQ, vous y trouverez de nombreuses astuces et solutions.

+33 1 78 42 91 61

info@dlubal.fr

RFEM Logiciel principal
RFEM 5.xx

Programme de base

Logiciel de calcul de structures aux éléments finis (MEF) pour les structures 2D et 3D composées de plaques, voiles, coques, barres (poutres), solides et éléments d'assemblage

Prix de la première licence
3 540,00 USD