Processus de calcul automatique des armatures de surface existantes

Article technique sur le calcul de structure et l'utilisation des logiciels Dlubal

  • Base de connaissance

Article technique

Le processus de calcul automatique des armatures surfaciques détermine une armature surfacique avec laquelle la quantité d'armatures requise est couverte.

Au début de la vérification du béton armé pour des plafonds ou des murs, on ne sait généralement pas exactement quelle armature doit être employé dans les surfaces. Après avoir effectué un premier calcul en considérant une aire d'armature préalablement estimée ou une quantité de base d'armatures, la deuxième étape consiste à adapter les armatures de surface existantes à l'aire d'armature requise calculée. La sortie des résultats pour l'aire d'armatures non couverte est très utile. L'aire d'armatures est ajustée soit par l'ajustement de l'armature de base, soit par la disposition d'armatures supplémentaires. Un second calcul est ensuite lancé et les vérifications effectuées en considérant l'aire d'armature ajustée. Il est possible que le bras de levier interne soit réduit et que le nombre d'armatures requises augmente à cause des armatures de surface complémentaires définies. Les armatures doivent alors être de nouveau ajustées et la vérification du béton armé de nouveau exécutée.

La fonction du processus de calcul automatique des armatures de surface appropriées permet au programme d'éviter les étapes décrites précédemment pour ajuster les armatures. Les ajustements requis de la quantité d'armatures sont effectués automatiquement selon les spécifications de l'utilisateur. Pour couvrir les armatures requises, par exemple, il est possible de générer les armatures de base existantes, ou des armatures supplémentaires peuvent être générées automatiquement aux emplacements requis. La boîte de dialogue d'entrée est décrite ci-dessous et les applications possibles sont illustrées à l'aide de différents exemples.

Définition des paramètres de calcul

Dans la boîte de dialogue « Armatures de surface », vous trouverez l'entrée « Automatique » dans la liste pour le diamètre et l'espacement des barres d'armature pour le paramétrage du processus de vérification automatique.

Selon la direction des armatures, cette fonction de calcul peut être utilisée pour le diamètre ou pour l'espacement des barres d'armature. Si vous sélectionnez l'option « Automatique ... », une boîte de dialogue d'entrée pour les paramètres de vérification supplémentaires s'ouvre automatiquement. Les valeurs limites supérieure et inférieure sont spécifiées. Vous pouvez également spécifier une liste des valeurs autorisées. Ainsi, seuls les diamètres du programme de livraison disponible sont utilisés, par exemple pour les diamètres de barre d'armature.

De plus, la priorité permet de contrôler le classement des armatures dans la fonction de calcul. Au cours de la vérification, toutes les armatures de priorité 1 sont utilisées dans le premier calcul et le programme essaie de couvrir la différence entre l’aire d’armatures requise et l’aire prévue (aire d’armatures non couverte). S'il n'est pas possible d'obtenir la différence d'armatures avec les paramètres de calcul spécifiés, la quantité maximale d'armatures possible est insérée et le vérification du calcul du béton armé est redémarrée. On obtient ainsi une nouvelle « armature non couverte ». On essaie maintenant de couvrir les armatures restantes avec les aires d'armatures de priorité de calcul 2. Ce processus de vérification est effectué jusqu'à ce que l'armature soit entièrement recouverte ou que la priorité de calcul la plus élevée ait été atteinte. La priorité de calcul permet d'échelonner la quantité d'armatures.

Exemple d'application

L'application du processus de vérification automatique d'armatures utilisé pour les armatures de surface est illustrée ci-dessous sur une dalle de plancher. La tâche du programme est de trouver automatiquement la quantité d'armatures (diamètre de barre d'armature) de l'armature additionnelle supérieure au-dessus du voile intérieur et du poteau intérieur à l'aide de la fonction de vérification automatique. Une « Armature rectangulaire libre » est définie au-dessus des zones de poteau et la fonction de calcul est activée en considérant les diamètres de barre d'armature possibles de 8 à 16 mm. Une deuxième armature de surface de priorité de calcul 2 est placée au-dessus du poteau central. De cette manière, une armature échelonnée est déterminée, si nécessaire.

Dans les tableaux et les graphiques, les armatures surfaciques sont affichées avec l'indication « Auto... » tant que le calcul n'a pas encore été lancé. Vous pouvez donc voir rapidement à quelle aire d'armatures la fonction de calcul a été assignée.

Une fois la vérification du béton effectuée, les diamètres ou les espacements des barres d'armature trouvés sont affichés dans le tableau de résultats « Armatures surfaciques » du module complémentaire Vérification du béton. Les directions d'armatures qui ne sont pas nécessaires sont affichées par « -- » dans le tableau de résultats.

Dans la représentation graphique des armatures de surface, les aires d'armatures déterminées par le processus de vérification sont également affichées entre crochets. Les diamètres/espacements des barres d'armatures déterminés lors du processus de vérification sont également affichés dans la boîte de dialogue Armatures de surface. Vous pouvez aussi accepter les diamètres de barre d'armature déterminés comme entrée et terminer le processus de calcul pour l'armature de surface.

Les diamètres/espacements des barres d'armatures déterminés par le programme peuvent également être transférés en une seule fois dans les champs d'entrée pour une sélection multiple ou pour toutes les armatures de surface.

Dans l'image suivante, la quantité d'armatures calculée automatiquement est affichée graphiquement. L'armature échelonnée réalisée au-dessus du poteau interne est ici clairement visible.

Résumé

Le processus de vérification automatique des armatures surfaciques existantes facilite grandement la saisie ou la définition d'une armature surfacique. Grâce à cette fonction, le programme détermine automatiquement les diamètres de barres d'armature requis ou l'espacement des barres d'armature en fonction de l'aire d'armatures non couverte.

Auteur

Dipl.-Ing. (FH) Alexander Meierhofer

Dipl.-Ing. (FH) Alexander Meierhofer

Responsable ingénierie produits Béton et assistance clientèle

M. Meierhofer est responsable du développement des programmes pour les structures en béton et se tient à votre disposition pour toute question relative à la conception du béton armé et précontraint.

Mots-clés

Armatures de surface Armatures Vérification Dalle

Laissez un commentaire...

Laissez un commentaire...

  • Vues 489x
  • Mis à jour 18 septembre 2023

Contactez-nous

Contacter Dlubal

Vous avez d'autres questions ou besoin de conseils ? Contactez-nous par téléphone, e-mail, chat ou via le forum, ou consultez notre FAQ, disponible 24h/24 et 7j/7.

+33 1 78 42 91 61

[email protected]

Formation en ligne | Anglais

RFEM 6 | Étudiants | Introduction à la vérification du béton armé

Formation en ligne 23 novembre 2023 16:00 - 17:00 CET

Vérification des sections RSECTION massives dans RFEM 6

Vérification des sections RSECTION massives dans RFEM 6

Webinaire 14 septembre 2023 14:00 - 15:00 CEST

RFEM 6
Rendu des barres d'armatures

Concrete Design for RFEM 6

Vérification

Dans le module complémentaire Vérification du béton, différentes vérifications selon les normes internationales sont possibles. Vous pouvez effectuer des vérifications de barres, de surfaces et de poteaux, ainsi que des analyses de poinçonnement et de déformation.

Prix de la première licence
2 650,00 EUR